04/06/2020 05:58
De récentes recherches menées par des experts de la Fondation allemande pour la science et la politique (Stiftung Wissenschaft und Politik - SWP) ont mis en évidence des lacunes dans la gestion des ressources en eau du Mékong.
>>Le Vietnam s'efforce à utiliser durablement les ressources en eau du Mékong
>>Le delta du Mékong a besoin de plus de projets interprovinciaux
>>Mékong : la rétention de l’eau en amont cause de graves pénuries d’eau en aval

Le Mékong est un exemple des défis de la stabilité nationale et régionale associés au changement climatique, selon des experts allemands.
Photo : CTV/CVN

Des experts de la Fondation allemande pour la science et la politique ont noté que des phénomènes météorologiques plus extrêmes et des catastrophes naturelles fréquentes en Asie du Sud-Est ont causé des dommages écologiques, humains et économiques considérables.

Le Mékong est un exemple des défis de la stabilité nationale et régionale associés au changement climatique, ont-ils ajouté.

Le Mékong traverse six pays et profite à plus de 65 millions de personnes. La baisse des précipitations entre mai et octobre de l'année dernière a déclenché une sécheresse prolongée qui, selon les experts, pourrait entraîner des pertes de récoltes importantes cette année. Une précédente sécheresse de longue durée a touché des centaines de milliers d'hectares et causé des pertes de récoltes totalisant plus de 380 millions de dollars.

Les effets de la sécheresse sont exacerbés par le niveau d’eau du Mékong, qui baisse depuis de nombreuses années. En 2019 et 2020, le niveau de l'eau, en particulier dans le delta du Mékong, est tombé à son point le plus bas depuis 100 ans.

La baisse des débits d'eau dans le delta et l'augmentation du niveau de la mer ont entraîné une augmentation de la salinité des terres arables. La superficie disponible pour la production agricole diminue désormais en conséquence, ont constaté les experts allemands.

La baisse des niveaux d'eau, ont-ils ajouté, n'est pas seulement le résultat du changement climatique mais aussi de l'impact de la croissance démographique et du développement économique dans la région du Mékong ainsi que de la construction d'un grand nombre de barrages dans le cours supérieur du fleuve.

Ils ont souligné que la gestion transnationale de l'eau doit tenir compte du développement économique ainsi que des effets sociaux et écologiques.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Revivre les jeux de miniatures à Hô Chi Minh-Ville

Binh Liêu, écrin de nature dans la province de Quang Ninh Quand on évoque Quang Ninh, on pense généralement à la baie de Ha Long, à l’île de Cô Tô ou à la montagne de Yên Tu. Rares sont ceux qui connaissent Binh Liêu, une terre encore vierge et peu connue des touristes.