16/09/2019 23:16
Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.
>>Création de produits touristiques interrégionaux
>>Le tourisme vietnamien se renouvelle grâce à l’outil électronique

Le pont d'or à Dà Nang, une destination prisée au Centre du Vietnam.
Photo: VNA/CVN

La tendance s'explique par les tensions commerciales entre le Japon et la République de Corée, les manifestations à Hong Kong (Chine) et les campagnes de promotion du tourisme des pays d'Asie du Sud-Est.

Au cours du premier semestre, le nombre de Sud-coréens voyageant en Asie du Sud-Est a augmenté près de 20% en glissement annuel.

Selon un article publié sur Nikkei Asia Review, le Vietnam et les Philippines ont tous connu une croissance à deux chiffres du nombre de voyageurs en provenance de République de Corée. Environ 150.000 Sud-Coréens vivent au Vietnam, où se trouvent deux usines de Samsung Electronics. Les produits Samsung représentent environ un quart des exportations vietnamiennes.

Sa proximité avec la République de Corée est un autre facteur contribuant à la croissance du nombre de touristes de ce pays au Vietnam. Un vol reliant Séoul à Da Nang, une station balnéaire du centre du Vietnam, prend environ quatre heures et demie, ce qui en fait une destination plus pratique que Phuket (Thaïlande) ou Bali (Indonésie). Le gouvernement sud-coréen prévoit d'ouvrir un consulat à Dà Nang d'ici la fin de l'année.

Dans le même temps, l'Office national du tourisme de la Thaïlande a commencé à offrir une réduction jusqu'à 30% aux touristes venus de l'Asie de l'Est dans les grands centres commerciaux et boutiques hors taxes. Cette réduction est valable jusqu'à fin octobre.

Selon la société de l'e-commerce Wemakeprice, Dà Nang est la destination la plus prisée par les touristes sud-coréens à l'occasion de Chuseok de la République de Corée, suivie de Bangkok et de Guam. Les destinations japonaises telles que Tokyo et Okinawa ont glissé dans le classement.

En Chine, les manifestations à Hong Kong semblent provoquer un impact négatif. Au premier semestre 2019, le nombre de voyageurs chinois en Asie du Sud-Est a bondi de 10% en un an, tandis que ceux à destination de Hong Kong ont connu une baisse de 31% au début d'août.

En outre, les autorités taïwanaises ont prévu que le nombre de touristes chinois à Hong Kong diminuerait de 400.000 personnes lors du 2e semestre de cette année.

Selon l'Organisation mondiale du tourisme des Nations unies, les touristes chinois ont dépensé 277 milliards de dollars pour des voyages à l'étranger en 2018, se classant au premier rang mondial; tandis que la République de Corée, avec 32 milliards de dollars, se classant au 2e en Asie et au 9e rang mondial.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le tourisme expérientiel, cette autre façon de voyager

Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam Le Forum du tourisme Saint-Pétersbourg - Vietnam, réunissant 15 agences de voyage vietnamiennes et des partenaires russes, s’est ouvert lundi 21 octobre dans la ville russe.