26/01/2021 15:32
Né dans la province de Binh Duong, Nguyên Huynh Dat est connu pour avoir commercialisé avec succès les épices vietnamiennes. Il se lance aujourd’hui un nouveau défi : faire aussi bien avec le café biologique.
Nguyên Huynh Dat (centre), PDG de la société par actions "Ông bêp Bình Duong", lors de la remise du prix "Top 10 des meilleures marques durables", en juillet 2020.
Photo : VHDN/CVN

Titulaire d’un diplôme en alimentation aux États-Unis, Nguyên Huynh Dat a gagné sa réputation en gérant au Vietnam de grandes marques internationales telles que Best Food, Unileverfood, Maggi (Nestlé), ou encore Knorr, de sorte qu’il est toujours surnommé "Dat Knorr" dans le domaine des affaires.

Après plusieurs années en tant que directeur de sites de production, Nguyên Huynh Dat a décidé de se lancer dans l’entrepreneuriat en créant sa propre société de produits alimentaires.

Voyant que le Vietnam ne possédait pas de marque connue d’assaisonnement, il a décidé de se lancer sur ce marché. C’est comme cela que l’entreprise Viêt - Nhât est née en 2016. Renommée récemment "Ông bêp Bình Duong", son entreprise a connu à ses débuts des difficultés pour apparaitre dans les chaines de distribution du pays. Mais grâce à sa perserverance, la marque est aujourd’hui connue et apparait comme un choix fidele de nombreux consommateurs, particulièrement dans le Sud du pays.

Avec une centaine de produits à prix abordable à son catalogue, la marque est hautement appréciée par les habitants des campagnes. Récemment, la société a aussi mis en place son site de vente en ligne : ongbep.vn.

"De nos jours, les consommateurs s’intéressent de plus en plus à leur santé. Puisque le pays est favorable au développement du commerce des épices, je voudrais vendre des produits propres, qui peuvent etre compétitifs avec les grandes marques internationales", explique Nguyên Huynh Dat.

Nouveau défi : le café biologique

Le café de Vietcup Coffee à la rue Nguyên Thi Minh Khai, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : VCC/CVN

"Ông bêp Binh Duong" a par ailleurs élargi rapidement ses activités, notamment en devenant exportateur de café vietnamien sur plusieurs marchés à l’international (en Allemagne et dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est). L’entreprise produit aussi des emballages de café pour les producteurs philippins. 

Fort de ses succès précédents, récompensés par son inscription au "Top 10 des meilleures marques durables", l’entreprise se lance aujourd’hui dans une nouvelle aventure, celle du café biologique. Malgré la concurrence féroce sur le marché du café au Vietnam, Nguyên Huynh Dat a bon espoir que sa nouvelle marque, Vietcup Coffee, puisse se faire un nom rapidement.

Pour cela, il compte notamment sur une nouvelle technologie venant du Japon : l’ionisation quantique de l’eau Kangen. Cette technologie permet d’éliminer tous les agents toxiques présents dans le café.

Avec plusieurs années dans le secteur des épices, Nguyên Huynh Dat se lance aujourd’hui un nouveau défi. Cette activité incessante lui permet de garder la flamme et de montrer le chemin à la nouvelle génération d’entrepreneurs : "Le monde d’affaires connait plein d’opportunités, mais aussi plein de danger. Soyez correct, et donnez les décisions de manière rationnelle et pas de manière émotionnelle", conseille-t-il aux jeunes voulant se lancer dans les affaires.

Thanh Hang/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les feuilles de lotus, une source d’inspiration infinie pour un jeune peintre