21/07/2021 16:35
De nombreuses entreprises vietnamiennes et japonaises se sont réunies lors d'un événement virtuel organisé mardi 20 juillet par la ville portuaire de Hai Phong (Nord) afin de connecter offreurs et demandeurs en technologies des deux marchés.
>>Deux expositions sur l’industrie auxiliaire bientôt à Hanoï
>>La JICA soutient le Vietnam dans divers domaines dans l’année fiscale 2021
>>Le Japon est un partenaire stratégique de premier rang du Vietnam

Séminaire virtuel sur le transfert de technologies Vietnam - Japon, tenu le 20 juillet à Hai Phong (Nord).
Photo : Minh Thu/VNA/CVN

Le directeur du Service des sciences et des technologies de Hai Phong, Trân Quang Tuân, a déclaré que le programme visait à actualiser les nouvelles tendances technologiques ainsi qu'à promouvoir le développement et le transfert de technologies à Hai Phong.

Il a offert aux entreprises étrangères l'occasion de nouer des partenariats avec des entreprises vietnamiennes, aidant ainsi les entreprises locales à s'intégrer aux chaînes de valeur mondiaux, a-t-il souligné.

Selon M. Takiguchi, directeur de l'Organisation pour les petites et moyennes entreprises et l'innovation régionale (SMRJ) du Japon, la SMRJ avait aidé les entreprises japonaises à connecter des partenaires étrangers, dont vietnamiens, par le biais de conférences en ligne ou la plate-forme d’e-commerce J-GoodTech.

Plus de 20.000 entreprises japonaises et plus de 2.000 vietnamiennes utilisent cette plate-forme, a-t-il ajouté.

Lors de l’évènement, des entreprises japonaises venues des pôles industriels et technologiques tels que Tokyo, Osaka, Hiroshima et Nagoya ont présenté des outils et technologies en matière de mécanisme, d’automatisation, d’agriculture de haute technologie.

Après l'événement, l'organisateur aidera les entreprises des deux parties à négocier et signer des contrats.

Le Service municipal de Hai Phong a annoncé un événement similaire prévu en septembre prochain.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.