28/02/2017 09:08
Quatre-vingt entreprises sud-coréennes du secteur des cosmétiques et de la beauté participeront à une grande exposition en la matière à Hô Chi Minh-Ville - «Mekong Beauty Show 2017» - prévue en juin prochain, afin de chercher des importateurs et, plus généralement, des opportunités d'affaires au Vietnam.
>>Vietnam - République de Corée : dix documents signés entre les entreprises
>>Big C «honore la beauté vietnamienne» !

Conférence de presse présentant l’exposition internationale "Mekong Beauty Show" (Salon de beauté du Mékong), le 23 février à Hô Chi Minh-Ville.

"Mekong Beauty Show", cette exposition sur les cosmétiques, la beauté et la dermatologie, est une initiative de Dominic Oh, directeur général de l'entreprise sud-coréenne Kintex, mise en œuvre conjointement avec Informa et la société vietnamienne d’expositions et d’évènements Vinexad, selon une conférence de presse organisée le 23 février à Hô Chi Minh-Ville.

Ce «Salon de beauté du Mékong» réunira, sur environ 10.000 m², plus de 200 entreprises d'Europe, de République de Corée, de Thaïlande, de Malaisie, de Singapour, d'Indonésie, du Japon, de Hong Kong (Chine), d’Inde et du Vietnam. S’agissant de la République de Corée, Dominic Oh a informé qu'environ 80 entreprises seraient présentes. De même, pour l’instant, de 5 à 10 sociétés vietnamiennes, dont les marques sont exportables, devraient être là, ainsi que 10 à 15 entreprises françaises.

Ce sera une première au Vietnam pour toutes ces entreprises de cosmétiques sud-coréennes. Dominic Oh a souligné que celles-ci étaient très intéressées par le Vietnam qu’elles estimaient comme l’un des marchés ayant le plus de potentiels en Asie, d’où ce but affirmé de trouver des distributeurs.

En effet, le Vietnam bénéficie d’une croissance économique élevée, de plus de 6% en moyenne depuis des années, ainsi que d’une population jeune, dont plus de 60% de moins de 35 ans, et des classes moyennes en plein développement.

D'après le vice-président de l'Association des produits de beauté, des arômes et des huiles essentielles du Vietnam, Nguyên Van Minh, le segment national des cosmétiques croît assez rapidement, avec un chiffre d'affaires d'environ 1,2 milliard de dollars en 2016, prévu pourtant pour... 2020.

Ly Nguyên Lan Phuong, représentante de la Société de cosmétiques Sài Gòn (Hô Chi Minh-Ville), a précisé que, selon certaines études, le marché domestique des cosmétiques serait considéré comme très prometteur, avec un chiffre d'affaires total de 26.000 milliards de dôngs (près de 1,14 milliard de dollars) en 2015 et une croissance à deux chiffres réalisée pendant plusieurs années consécutives.

On sait néanmoins que le niveau de dépenses en cosmétiques du consommateur vietnamien est estimé à 4-5 fois moindre que dans d'autres pays de la région. Cependant, les classes moyennes montantes témoignent d’une forte demande dans le domaine de l’esthétique et de la beauté, et ce nombre devrait atteindre 33 millions de personnes en 2020.

Selon toujours cette représentante, le marché des cosmétiques du Vietnam est particullièrement agité en raison de toute une série d'accords de libre-échange qui sont entrés ou vont prochainement entrer en vigueur, ce qui signifie que les taxes d’importation sur ces catégories de produits, si elles ne sont pas purement supprimées, seront tout de 5% au plus.

Ce qui donne une raison supplémentaire aux entreprises de cosmétiques étrangères de s’intéresser de plus près au Vietnam.

Des opportunités pour les produits vietnamiens

Le potentiel est là, mais du fait des limites technologiques comme financières, la presque totalité des entreprises nationales ne sont pas encore reconnues, du moins, au niveau des marques étrangères.

Les produits vietnamiens ont besoin des campagnes publicitaires plus efficaces.

Actuellement, les marques étrangères dominent à elles seules 90% du marché domestique, ne laissant que 10% aux marques nationales qui sont réservées essentiellement aux classes populaires.

Mathieu Rochette-Schneider, directeur général de Centdegres, a indiqué que «pour cette exposition, malgré le nombre limité de marques vietnamiennes, le stand vietnamien sera le plus décoré et attrayant afin de les présenter dans les meilleures conditions».

Phan Nga, ambassadrice des marques de beauté du Vietnam, a affirmé que certains produits vietnamiens étaient appréciés à l’étranger, mais sur le marché national, ces marques restaient peu reconnues des Vietnamiens. Cette exposition sera donc une excellente occasion pour les fabricants vietnamiens de présenter au public leurs technologies et leurs produits.

L’exposition internationale des cosmétiques et de la beauté de la région du Mékong 2017 aura lieu du 15 au 17 juin au Centre des conférences et des expositions de Sài Gòn (SECC), dans le 7e arrondissement de Hô Chi Minh-Ville.

Selon IMF FORCAST, les quatre pays de la subrégion du Mékong - Vietnam, Cambodge, Laos et Myanmar - devraient réaliser 441 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2020. Cette région est aussi considérée comme un nouveau marché émergent en matière de consommation de produits de beauté, avec une croissance annuelle de 30% ces dernières années.

Texte et photos : Quang Châu/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Festival de couleurs dans la vallée des fleurs de Bac Hà La vallée des fleurs de Bac Hà située dans le hameau de San Bay, district de Bac Hà, province de Lào Cai (Nord-Ouest) est considérée comme une des destinations les plus attrayantes de la région.