27/06/2021 16:00
Selon le Comité populaire du district de Chu Prong de la province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre), des éléphants sauvages sont apparus dans la zone du ruisseau My, commune de Ia Ga.
>>Dông Nai: les gardes-forestiers travaillent pour surveiller les éléphants affamés
>>Des efforts conjoints pour protéger les derniers éléphants sauvages au Vietnam

Des empreintes d'éléphants prises par des habitants du district de Chu Prông de la province de Gia Lai (hauts plateaux du Centre).
Photo : AFP/VNA/CVN

Le Comité populaire du district de Chu Prông a demandé aux organes compétents de renforcer les patrouilles et de recueillir des informations sur les activités des éléphants sauvages, pour assurer la sécurité des habitants locaux et leurs productions.

Il a également recommandé aux habitants de limiter leurs activités de déplacement et de ne pas passer la nuit dans les champs. Lorsqu'ils détectent des activités d'éléphants, ils doivent immédiatement signaler aux autorités locales pour qu’elles puissent prendre des mesures appropriées.

Le Comité populaire du district frontalier de Chu Prông a en outre interdit la chasse aux éléphants sauvages, évitant ainsi les violations de la loi sur la protection de la faune.

Selon Ro Ma Nghia, président du Comité populaire de la commune de Ia Ga, district de Chu Prông, le 25 juin vers 16h00, des habitants ont informé les organes compétents de l’apparition de trois à cinq éléphants sauvages dans la zone du ruisseau My et de la montagne Chu Gây (commune de Ia Ga).

Dans l'après-midi et la soirée du 25 juin, des habitants de la commune de Ia Mo, district de Chu Prông, ont également vu des éléphants se déplacer vers le ruisseau Cat (commune de I'Ia Mo) et la zone frontalière avec le Cambodge.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrez le monde des crayons de couleur à Hanoï

L'île de Phu Quôc accueillera-t-elle des visiteurs étrangers à partir d'octobre ? Le secteur touristique consulte actuellement ministères et services concernés à propos du processus et plan pilote pour l'accueil des voyageurs internationaux sur l'île de Phu Quôc, province de Kiên Giang (Sud), pendant six mois, à partir d'octobre prochain.