31/05/2018 17:19
Le chef-lieu frontalier de Kiên Tuong dans la province de Long An (Sud), compte au total cinq communes. Ces dernières s’efforcent, à l’heure actuelle, avec la détermination de ses habitants, de remplir les nouveaux critères amendés pour la période 2018-2021 conformément au programme national d’édifice de la Nouvelle ruralité.
>>Des conditions favorables pour développer l’élevage aquatique à Kiên Tuong
>>Perspectives d’investissement dans la zone économique frontalière de Binh Hiêp
>>Le chef-lieu frontalier de Kiên Tuong fait peau neuve

Les élèves de l’école sécondaire Lê Quy Dôn en cours de littérature.

Suivant les nouveaux critères d’élaboration des communes conformes au programme national de la Nouvelle Ruralité, trois des cinq communes que sont Binh Hiêp, Thanh Hung et Tuyên Thanh, antérieurement reconnues satisfaisantes, continuent à pratiquer de nombreuses activités afin d’atteindre le nouveu seuil de normes plus exigeant dudit programme, avec un engagement fort de la part des organes compétents ainsi que la motivation des habitants.

Tous secteurs impliqués

C’est le cas de la commune frontalière de Binh Hiêp. Reconnue nouvelle ruralité depuis 2014, Binh Hiêp se réjouit, à ce jour, de poursuivre son objectif de devenir une commune modèle tout en encourageant les différents secteurs à prendre part au programme. En effet, depuis le début de l’année, la commune de Binh Hiêp a rempli 13 des 19 critères définis par ledit programme, le reste devant être complété d’ici fin 2019.

Au niveau de l’éducation et de la formation, l’école secondaire Lê Quy Dôn fait partie des établissements scolaires à accélérer les procédés de réalisation des nouveaux critères requis. Créée en 1996, cette école compte actuellement dix classes, avec une trenteine d’enseignants pour 334 élèves. En réponse au programme de Nouvelle ruralité, l’école Lê Quy Dôn a fortement investi dans la construction d’infrastructures ainsi que dans l’équipement de matériel scolaire dont des laboratoires pour pratiquer les sciences naturelles et pour l’apprentissage de la langue anglaise.

"Notre école est dotée d’une équipe d’enseignants suffisante pour assurer toutes les classes", a souligné Duong Vinh Hâu, principal de l’école. "Afin de satisfaire les nouveaux critères du programme de Nouvelle Ruralité, il nous suffira seulement d’améliorer le portail à l’entrée et la cour de récréation", a ajouté le principal Hâu. Une fois les travaux achevés, son école pourra soumettre une demande de certification auprès de la province, d’ici fin 2018.

Le docteur Lai Huu Tuyên examine une patiente au Centre de soins de la commune de Binh Hiêp.

En ce qui concerne la santé de la commune, critère majeur du programme, la commune de Binh Hiêp a fait construire un centre communautaire de soins en 2014 qui a été reconnu conforme aux normes dudit programme en 2017. Chaque jour, le centre offre des consultations et des examens médicaux à une vingtaine de patients locaux, fournissant à temps les vaccins en prévention des maladies.

"Depuis la mise en œuvre du programme d’édifice de la Nouvelle ruralité dans le secteur de la santé, notre centre dispose des médicaments nécessaires pour traiter les patients et leur procurer les premiers secours sans qu’ils ne soient obligés d’aller au chef-lieu comme auparavant", a fait savoir le docteur Lai Huu Tuyên, directeur adjoint du centre. Selon le docteur Tuyên, son centre est, à l’heure actuelle, muni d’équipement médical moderne et notamment d’une machine de diagnostic à ultrason et d’un électrocardiogramme tous deux en fonctionnement.

Des efforts conjugués

Huynh Ky Tâm, habitant de la commune de Binh Hiêp sur la route rurale Go Dua - Ông Lê, construite en 2017 et pour laquelle il a fait don de son terrain.

Du côté des locaux et suite à l’appel du Comité populaire de la commune de Binh Hiêp à l’amélioration et à la construction de nouvelles routes intercommunales afin de faciliter la circulation entre les localités, nombre d’habitants ont été prêts à faire don de leur propriété pour ouvrir de nouvelles routes rurales.

C’est le cas de Huynh Ky Tâm, âgé de 61 ans et domicilé dans le quartier Go Dua de la commune de Binh Hiêp. Ce soixantenaire a offert, avec ses descendants, en 2015, près de 3.000 m2 de superficie de terrain pour faire construire la route intercommunale Go Dua – Ông Lê, d’une longueur de 3.5 km. Cette route est en service depuis lors, c’est un axe de circulation campagnarde également muni d’une digue de protection et de prévention des inondations au profit des rizières.

"Je pense que ce programme bénificiera aux locaux. Il y a un véritable esprit de conjugaison des efforts entre l’État et les habitants pour les travaux, j’ai d’ailleurs été l’un des premiers habitants à faire don de ma propriété pour contribuer au développement des infrastructures de la commune", a partagé M. Tâm.

Nguyên Thi Hiên, habitante de la commune de Binh Hiêp, nourrit le troupeau acquis grâce aux prêts à taux préférentiel de la commune destinés aux foyers en difficulté financière. 

Sur le plan de la réduction et l’éradication de la pauvreté, l’Association des femmes de la commune de Binh Hiêp a, par ailleurs, joué un rôle actif dans la sélection de foyers pauvres leur favorisant l’accès aux prêts préférentiels accordés par les banques de politiques sociales locales.

"Par l’intermédiaire de l’Association des femmes de la commune, ma famille a réussi à emprunter à taux préférentiel pour acheter des bœufs et des vaches destinés à l’élevage", a partagé Nguyên Thi Hiên, domiciliée dans le quartier Ông Nhan Dông de la commune de Binh Hiêp. "Le niveau de vie de notre famille s’est nettement amélioré grâce à l’élevage et la vente de bovins ces trois denières années", a fait savoir cette femme de 52 ans.

Les autres communes ne font pas exception. À l’heure actuelle, les communes de Thanh Hung et Tuyên Thanh ont satisfait 16 des 19 critères et les communes de Binh Tân et Thanh Tri en ont rempli 14. Toutes sont en attente d’être reconnues nouvelles ruralités d’ici deux ou trois ans.

Texte et photos : Truong Giang/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Succès de la campagne de promotion de l’image de Hanoï sur CNN La chaîne de télévision américaine CNN International diffuse des émissions sur Hanoï du 20 septembre au 25 novembre, dans le cadre de son programme de coopération avec la capitale, et ce à une période où a lieu le vote des prix "World Travel Awards 2018" organisés par l’Organisation mondiale du Tourisme (OMT).