22/08/2021 18:51
Les "marches d'émerveillement" ("awe walk" en anglais) peuvent réduire le stress, améliorer la santé mentale et aider à se connecter à la réalité. Lorsque la pandémie de COVID-19 est sous contrôle, la demande pour cette activité augmentera certainement de manière significative après les périodes de restrictions de déplacement. Au Vietnam, il existe de nombreuses destinations pour ces marches.
>>Voyage en solo, un marché prometteur pour le tourisme
>>Quang Binh, destination attrayante pour le tourisme d'aventure
>>Ninh Binh, terre riche en patrimoines

La ville de Dà Lat s’étend sur une série de collines de pinèdes, avec plusieurs lacs naturels et artificiels.
Photo : VNA/CVN

Il existe d'innombrables façons de faire l'expérience d'une "marche d'émerveillement", comme marcher au milieu de la nature ou profiter des espaces de l'architecture et de l'art.

Marcher en pleine nature est une expérience particulièrement appréciée. Le Vietnam compte de nombreuses destinations naturelles impressionnantes. Sur la base des avis des voyageurs, Booking recommande Dà Lat, Sa Pa et Ninh Binh comme les trois premières destinations pour les "marches d’émerveillement".

Située dans la province de Lâm Dông (hauts plateaux du Centre), à près de 200 km au nord-est de Hô Chi Minh-Ville, Dà Lat a été le terrain de jeu des Français pendant l’Indochine qui y ont contruit de nombreuses villas pour profiter de l’air  frais de la montagne et échapper ainsi à la chaleur et l’humidité de Hô Chi Minh-Ville.

C’est pour cette raison qu’elle a l'allure d'une ancienne ville française d'altitude. Dà Lat ressemble à un croisement entre le Vietnam et les Alpes françaises. La ville s’étend sur une série de collines de pinèdes, avec plusieurs lacs naturels et artificiels tels que Hô Xuân Huong, Than Tho, Da Thiên et Tuyên Lâm. Le lieu offre de superbes paysages.

Perchée à 1.600 m d’altitude dans la province montagneuse de Lào Cai (Nord), Sa Pa est la porte d'entrée dans le monde mystérieux des minorités ethniques et des paysages grandioses de rizières en terrasses. La marche reste le meilleur moyen pour découvrir cette fascinante destination surtout que la vallée offre des itinéraires de randonnée et de trek variés qui s’adaptent à tous types de marcheurs, de confirmés à débutants et même pour les enfants et les familles.

"La baie de Ha Long terrestre"

Complexe paysager de Tràng An (province de Ninh Binh, au Nord), patrimoine mondial de l'UNESCO.
Photo : VNA/CVN

Située à environ 90 km de Hanoï, la province de Ninh Binh est une terre riche en sites culturels, historiques et touristiques, dont le nombre total s’élève à 1.821. Le plus célèbre est le complexe paysager de Tràng An, classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2014. Surnommé "la baie de Ha Long terrestre", il s’agit d’un spectaculaire paysage de pitons karstiques sillonné de vallées, pour certaines immergées, et encadré de falaises. C’est un bien mixte, culturel et naturel, qui comprend trois aires protégées, à savoir l’ancienne capitale de Hoa Lu, le complexe de grottes Tam Côc - Bích Dông et la forêt à utilisation spéciale de Hoa Lu. Ninh Binh abrite également le Parc national de Cúc Phuong, la cathédrale de Phát Diêm - le plus grand ensemble architectural catholique du Vietnam, la Réserve naturelle submergée de Vân Long, le village flottant de Kênh Gà…, pour ne citer qu’eux.

De leur côté, Dà Nang, Vung Tàu et Nha Trang sont des destinations parfaites pour les promenades sur le littoral, avec de belles longues plages.

Si les visiteurs aiment se promener au bord des rivières, alors Hôi An, Huê et Cân Tho seront pour eux des endroits idéaux.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bac Hà, une destination au fort potentiel

Lancement du circuit touristique à pied La cérémonie de lancement du circuit à pied "L'architecture française au cœur de Hanoï" et de l'application de présentation automatique (App Audio Guide) a eu lieu dans la matinée du 23 octobre au Musée national d'histoire du Vietnam.