22/12/2015 13:49
Il est actuellement impossible d'exploiter les données de la boîte noire de l'avion de chasse Su-24 russe abattu par la Turquie car les puces électroniques ont été endommagées, a affirmé le 21 décembre le ministère russe de la Défense.
>>La Russie va déchiffrer une boîte noire avec des experts étrangers

Un point presse du ministère russe de la Défense sur l'étude de la boîte noire de l'avion de chasse Su-24 russe abattu par la Turquie.
Photo : Xinhua/VNA/CVN

"Pour le moment, décoder les données des puces électroniques est impossible en raison de dégâts internes, et nous envisageons de demander à des institutions scientifiques russes spécialisées de nous aider à lire les données", a indiqué le responsable du Département de la sécurité aérienne du ministère de la Défense, Sergueï Baïnetov, lors d'un point presse.

Il a ajouté que ces travaux prendraient ''assez longtemps'' et a promis que les autorités russes préciseraient en temps utile la date de publication des conclusions.

L'étude de la boîte noire a été effectuée en présence d'experts chinois, américains et britanniques. M. Baïtenov a indiqué qu'ils n'ont posé aucune question et qu'ils avaient estimé que l'intégralité du processus s'était déroulée ''en toute transparence.''

La Russie a commencé l'analyse de la boîte noire vendredi 18 décembre, lorsqu'elle a été ouverte dans un laboratoire, à Moscou, devant plusieurs journalistes. Bien que le ministère de la Défense ait invité 14 pays à participer à l'enquête, un grand nombre d'entre eux ont refusé d'y prendre part.

Les relations entre Moscou et Ankara se sont considérablement détériorées depuis que la Turquie a abattu un avion de chasse russe près de la frontière turco-syrienne, fin novembre, sous prétexte qu'il violait son espace aérien. Le président russe Vladimir Poutine a qualifié l'accident de ''coup de poignard dans le dos".
 
Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Bravo aux lauréats du concours «Jeunes Reporters Francophones»

Son Doong, Un groupe de touristes russes vient de visiter l'une des plus belles merveilles naturelles du monde – la grotte Son Doong au Vietnam. Et il ne cesse de louer la beauté exotique et majestueuse de cette grotte, cité par Russia Today.