30/03/2020 18:39
Une émeute a éclaté dimanche 29 mars dans la prison de Buriram abritant 2.000 détenus, en Thaïlande, provoquée par la rumeur d’une épidémie du nouveau coronavirus dans l’établissement pénitentiaire.
>>Les Thaïlandais sont appelés à rester chez eux et l'Indonésie a besoin de plus de médecins
>>Thaïlande et Malaisie redoublent d’efforts pour freiner l’évolution du COVID-19

Une émeute éclate dans une prison en Thaïlande,  le 29 mars
Photo : VOV/CVN

Un groupe de détenus condamnés à perpétuité a organisé l’émeute et bouté feu à l’établissement. Des médias locaux ont diffusé des images d’une fumée noire s’échappant de la prison au Nord-Est de Bangkok.

Certains détenus se sont évadés mais sept d’entre eux ont été arrêtés par la police qui ratisse les alentours de la prison et d’autres zones pour y retrouver les fugitifs, a fait savoir le ministre de la Justice, Somsak Thepsutin.

Ces détenus se sont apparemment révoltés par peur d’une infection au nouveau coronavirus, ont mis le feu aux dortoirs de la prison, à la cantine et à l’atelier, obligeant les pompiers à venir sur place pour éteindre l’incendie.

La police a finalement pu maîtriser la situation et des psychologues ont été déployés pour rassurer les prisonniers après que certaines rumeurs se sont propagées à propos d’une épidémie du nouveau coronavirus, selon les autorités.

Pour empêcher sa propagation dans les prisons, les autorités ont décidé de suspendre les visites et placent les nouveaux détenus en quarantaine pendant 14 jours.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Délivrance de l’e-visa aux citoyens de 80 pays Le gouvernement vietnamien a promulgué la Résolution N°79 modifiant la liste des pays dont les citoyens sont admissibles à une demande du visa électronique et celle des points de passage aux frontières autorisant l’application de ce type de visa.