30/08/2018 18:24
 >>France: appel à la mobilisation pour la Journée mondiale des donneurs de sang
>>Un test sanguin peut prédire une naissance prématurée, selon une étude

Les chercheurs de l'Université de la Colombie-Britannique (UCB) à Vancouver ont découvert un nouveau groupe d'enzymes plus puissantes qui pourraient transformer tous types de sang en type universel O. Cette récente avancée, annoncée la semaine dernière par l'université dans un communiqué de presse, pourrait enfin accroître le pool de donneurs potentiels et rendre la correspondance sanguine plus sûre et plus facile à atteindre. Le groupe sanguin est déterminé par la présence d'antigènes à la surface des globules rouges. Le sang du groupe A possède l'antigène A, celui du groupe B l'antigène B, celui du groupe AB les deux antigènes et celui du groupe O aucun antigène. Les antigènes peuvent provoquer une réponse immunitaire s'ils sont étrangers au corps. Les patients recevant une transfusion doivent donc recevoir soit du sang de leur groupe, soit du sang de type O pour éviter une réaction. Les chercheurs étudient depuis près de 40 ans l'utilisation des enzymes afin de modifier le sang. Mais ces nouvelles enzymes sont 30 fois plus efficaces, a affirmé le chercheur Stephen Withers, professeur de chimie à l'UCB. Le professeur Withers et son équipe ont concentré leurs études sur la muqueuse des intestins du corps humain, qui contient des sucres ayant une structure similaire aux antigènes du sang. Accroître les réserves de sang au niveau mondial est vital étant donné la croissance des populations et la fréquence des catastrophes naturelles, selon M. Withers. "Nous espérons qu'un jour nous pourrons enfin sécuriser l'utilisation de tous types de sang, tissu ou organe donné pour tout le monde, peu importe leur groupe sanguin d'origine".

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Indications géographiques: les aides de la France pour le Vietnam

La ville de Châu Dôc privilégie l’écotourisme L’écotourisme fait partie des stratégies de développement de la ville de Châu Dôc (province d'An Giang, delta du Mékong) aux côtés du tourisme spirituel et culturel. De nombreuses destinations sont proposées dans le but d’attirer des touristes de plus en plus désireux de profiter à 100% de la nature.