19/07/2021 21:21
Des centaines d'hôtels à Hô Chi Minh-Ville contribuent à la prévention et au contrôle du COVID-19. Il y a plus de 20 hôtels qui appliquent des programmes gratuits pour les chambres et les repas en faveur des soldats "en blouse blanche" sur la "ligne de front" contre l’épidémie de COVID-19, a annoncé lundi 19 juillet le Service municipal du tourisme.

>>Un hôpital pour traiter les cas graves de COVID-19
>>Ho Chi Minh-Ville pilote une application de surveillance des personnes en quarantaine à domicile
 

Des hôtels à Hô Chi Minh-Ville appliquent des programmes gratuits pour les chambres réservées aux médecins participant directement à la lutte contre le COVID-19. Photo : VNA/CVN

Saigontourist applique le programme gratuit des chambres et des repas pour les médecins de l’Hôpital Pham Ngoc Thach, de l’Hôpital de traitement des patients du COVID-19 Cân Gio, de l’Hôpital de l’Université de médecine et de pharmacie de Hô Chi Minh-Ville.

Saigontourist envisage de soutenir les 3.000 médecins et agents sanitaires participant à la prévention et à la lutte contre le COVID-19 dans la ville dans les temps qui viennent.

En outre, 100 autres hôtels appliquent la gratuité ou des réductions de 30% à 70% des tarifs des chambres pour les cas importés et les cas F1 (personnes ayant eu des contacts avec des cas de COVID-19) en difficulté.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Des maquettes miniatures reflètent les spécificités de la culture vietnamienne

Quand le tourisme sauve l’identité culturelle Pour les Co Tu de Hoà Vang, un district montagneux rattaché à la ville de Dà Nang (Centre), Dinh Van Nhu est un pionnier. Il a en effet été le tout premier habitant de cette ethnie minoritaire à transformer sa demeure en maison d’hôtes, un modèle d’hébergement chez l’habitant particulièrement prisé des touristes.