24/07/2018 19:52
Des centaines de personnes étaient portées disparues mardi 24 juillet au Laos au lendemain de l'effondrement d'un barrage hydroélectrique en construction dans le Sud du pays, a annoncé l'agence officielle laotienne KPL.
>>Typhon Sonca : au chevet de la population lao sinistrée

Les forces de sauvetage évacuent les habitants dans les zones inondées.
Photo: ABC Laos/CVN

Le barrage Xepian-Xe Nam Noy s'est effondré lundi soir 23 juillet, libérant cinq milliards de mètres cubes d'eau, et faisant plusieurs morts et des centaines de disparus sans compter quelque 1.300 familles avec 6.600 personnes sans abri, a précisé KPL.

Selon la dernière dépêche de KPL, le Premier ministre Thongloun Sisoulith a suspendu une réunion gouvernementale mensuelle et conduit les membres du cabinet et d'autres hauts fonctionnaires sur le site de l’incident pour surveiller les efforts de recherche et de sauvetage.

L'effondrement de ce barrage hydroélectrique a provoqué des crues soudaines dans six villages du district de Sanamxay, province d’Attapeu. Les autorités provinciales ont appelé les collectivités locales à apporter des aides d’urgence aux victimes.

D’une capacité installée de 410 MW et d’une production annuelle de 1.860 GWh, la centrale hydroélectrique Xepian-Xe Nam Noy est construite par la compagnie PNPC, une joint-venture établie en mars 2012 par SK E&C et KOWEPO (République de Corée), RATCH (Thaïlande) et la société publique laotienne LHSE.

Cet ouvrage, d’un coûte total de 1,02 milliard de dollars, est le premier projet de BOT (construction-opération-transfert) déployé par les investisseurs sud-coréens au Laos. Les travaux ont été lancés en février 2013 et les activités commerciales sont prévues cette année.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Du fil de cuivre à l’œuvre d’art

Un portail d’information sur le tourisme intelligent de Phu Yên et Hà Nam La province centrale de Phu Yên a officiellement mis en service son portail d’information sur le tourisme qui est également accessible sur les smartphones utilisant IOS et Android.