03/07/2018 11:16
Après l'entrée au Vietnam des cafés de franchises étrangères telles que Wayne's, Coffee Bean et Gloria Jean's Coffee notamment, les jeunes vietnamiens délaissent peu à peu le robusta local pour ces cafés étrangers, plus branchés. Une tendance grandissante créant une nouvelle habitude de consommation de cette boisson dans le pays.
>>Café à l’œuf, le breuvage légendaire de Hanoï
>>Le café au lait glacé vietnamien, un des meilleurs cafés du monde

Un café de Starbucks à Hanoï. Photo: Thê Linh/CVN

La marque suédoise Wayne's a récemment présenté ses produits biologiques au pays attirant ainsi l’attention des Vietnamiens, des jeunes en particulier.

"Les Vietnamiens sont des gros consommateurs de café. Depuis quelques années, le nombre d’aficionados de la boisson ont notablement augmenté, notamment chez les jeunes", a fait savoir un expert en la matière. Le marché vietnamien recense environ 20.000 établissements qui servent du café et nombreuses sont les potentialités à développer.

Mais dans les faits, l'expansion d'une chaîne de café est-elle si facile que cela? 2013, c'est l’année où la marque Starbucks s’est implantée au Vietnam alors qu’une série d'autres franchises telles que Highland, Passion, Trung Nguyên et Coffee Bean avaient déjà consolidé une certaine réputation dans le pays.

Il est également nécessaire de mentionner les deux chaînes de cafés traditionnels du Vietnam, à savoir Phuc Long et The Coffee House, qui se développent à vitesse grand V et représente une concurrence non négligeable envers les franchises étrangères. Sans parler des petits cafés de particuliers, à la mode, qui poussent comme des champignons à travers le pays.

Les établissements de cafés à "l’occidentale" aux espaces ouverts, modernes, et servant du café vietnamien à prix raisonnable, deviennent la destination de prédilection des jeunes. Selon les experts, les cafés dits de luxe aux prix élevés n'attirent vraisemblablement pas les consommateurs. C'est le cas notamment des marques NYDC, Illy et Gloria Jean's Coffee.

Quant à la marque Wayne's de Suède, elle propose aux consommateurs vietnamiens des boissons avec des prix oscillant autour 50.000 dôngs en moyenne et de 29.000 dôngs la tasse de café traditionnel vietnamien. À ce prix, cette marque pose son empreinte dans le marché auprès de la clientèle nationale. 

Thu Hà Ngô/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.