09/02/2015 16:45
À l'approche de la nouvelle Année de la Chèvre, le président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Nguyên Thiên Nhân, est allé le 9 février remettre des cadeaux à des victimes de l'agent orange/dioxine dans la province de Phu Tho (Nord).
Dans les deux districts de Thanh Thuy et Thanh Son, il a remis 200 cadeaux d'une valeur totale de 200 millions de dôngs (plus de 9.500 dollars) à des victimes de cet herbicide toxique déversé massivement au Vietnam par l'armée américaine de 1961 à 1971. Il a demandé aux autorités de Phu Tho de s'intéresser davantage à ces personnes et de les aider à surmonter leurs difficultés pour contribuer au développement de leur localité.

Le président du Front de la Patrie du Vietnam, Nguyên Thiên Nhân, est allé le 9 février remettre des cadeaux à des victimes de l'agent orange/dioxine dans la province de Phu Tho (Nord). Photo : VOV/CVN

L'agent orange/dioxine a été conçu pour détruire le feuillage dense pour empêcher les forces armées de se dissimuler. L'utilisation de ce produit chimique a coûté très cher : décès, cancers, malformations congénitales et nombre d'autres graves problèmes.

Selon l'Association des victimes vietnamiennes de l'agent orange/dioxine (VAVA), de 1961 à 1971, environ 80 millions de litres de produits chimiques toxiques ont été déversés par l'armée américaine dans le Centre et le Sud du Vietnam, dont près de 400 kg de dioxine. Le pays compte actuellement 4,8 millions de personnes qui ont été exposées à la dioxine, dont 3 millions en sont victimes à des degrés divers.
 
VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Excursion dans le village des marionnettes sur l’eau de Dào Thuc

Une année de succès pour Saigontourist 2018 a été une année pleine de réussite pour le voyagiste Saigontourist, avant tout grâce à ses nombreux programmes dont les résultats ont été au-delà des espérances.