12/04/2020 16:21
La maison au No76 de rue Cao Van Be, quartier de Vinh Tho, dans la ville de Nha Trang, province de Khanh Hoà (Centre), est récemment devenue le lieu abritant 35 Russes dont 15 enfants qui n’ont pas pu retourner dans leur pays natal à cause de l’épidémie. Un couple russe est le propriétaire généreux de cet endroit.
>>Aider les personnes touchées par le COVID-19 à surmonter les difficultés
>>Des doyennes vietnamiennes soutiennent la lutte contre le COVID-19

Des Russes habitant dans la maison au No76, rue Cao Van Be, ville de Nha Trang. Photo : Công Thi/CVN

Mme Gula, résidant au No76, rue Cao Van Be, raconte que "mon mari et moi, nous nous sommes rendus au Vietnam en 2019. Nous avons constaté la gentillesse et l’hospitalité des Vietnamiens en général et des habitants de Nha Trang en particulier. De ce fait, nous avons souhaité y rester plus longtemps. Mais, lorsque l’épidémie s’est soudainement déclenchée, beaucoup de Russes ont été coincés à Nha Trang".

"Nous ne pouvions plus rentrer chez nous non plus. Les travailleurs ne peuvent pas travailler car les entreprises et compagnies ont fermé leur porte. Les conditions financières sont devenues vraiment très difficiles. Ainsi, nous avons décidé d’aider nos compatriotes", a partagé Mme Gula sur les raisons de son accueil des visiteurs russes.

C’est grâce à la gentillesse de Mme Gula et de son mari que 20 adultes et 15 enfants russes à Nha Trang ont la chance d’avoir un abri. Quotidiennement, leur sont fournis des repas mais aussi l’accès aux commodités (télévision, internet) ainsi qu’à des soins pour les plus petits. "Nous souhaitons que l’épidémie passe rapidement pour que la vie puisse enfin reprendre son cours", a-t-elle confié.

À la suite de la nouvelle des Russes coincés à Nha Trang, Vu Thuy, une habitante vivant dans la cité urbaine de Vinh Diêm Trung et son mari, sont venus leur offrir 100 kg de riz, de légumes et de fruits. "Dès que j’ai appris la nouvelle j’ai mobilisé mes amis pour venir supporter les russes", a déclaré Mme Thuy.

Des remerciements profonds

Les amis russes ne reçoivent pas uniquement l’aide de la part des habitants de Nha Trang mais aussi des Vietnamiens résidant et travaillant en Russie. Hoàng Viêt en fait partie, il a vécu et travaillé pendant plusieurs années dans le pays des peupliers blancs. Après avoir pris connaissance de la situation de ces personnes coincées à Nha Trang, il a volontairement assumé la tâche d’interprète pour ces dernières.

"Je suis très ému. Parmi ces personnes, il y a des enseignants de Moscou, d’autres étaient tour-guides et ont voyagé plusieurs fois au Vietnam. Ils disent qu’ils aiment beaucoup le pays et les personnes locales. Ils adressent aux Vietnamiens leurs remerciements les plus sincères", a fait savoir M. Viêt.

Même au cœur de la tempête COVID-19, la petite maison de Cao Van Be est toujours pleine de chaleur et de sourires, illuminée par la solidarité, la bienveillance et l'amitié des deux peuples Vietnam-Russie.


Công Thi-Thu Hà/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’originalité des villages de broderie du Vietnam

Forum du tourisme de Huê 2020 Le Comité populaire de la province de Thua Thiên-Huê (Centre) a organisé dimanche 31 mai le Forum du tourisme de Huê 2020, dans le but de relancer le secteur touristique local durant et post-COVID-19.