29/12/2019 07:47
Fin novembre dernier, un groupe d’ex-soldats de l’armée israélienne, bénévoles de l’ONG Heroes for Life, était présent à Sa Pa, province septentrionale de Lào Cai. Objectif : enseigner aux enfants l’anglais, les mathématiques ainsi que d’autres matières.
>>Spiritualité et maternité
>>Une infirmière consacre sa vie à soigner les patients lépreux
>>"Une sonde pour la vie", la soirée annuelle de l’ADM Vietnam

Une flash-mob présentée par des bénévoles israéliens et des élèves de l’École primaire du bourg de Sa Pa, province de Lào Cai (Nord). 
Photo : Quôc Khanh/VNA/CVN

Les derniers jours de novembre, trois petites écoles du district de Sa Pa, dans la province de Lào Cai étaient plus animées que d’ordinaire par la présence d’un groupe de bénévoles israéliens.

"Chaque année, des milliers d’Israéliens viennent au Vietnam, ce beau pays hospitalier. Nous voulons aider ses habitants pour montrer notre gratitude envers eux", partage le représentant du groupe de bénévoles de Heroes for Life, Gavriel Bedvssa.

Ces 19 bénévoles, premier groupe de volontaires de Heroes for Life au Vietnam, ont été soigneusement sélectionnés parmi 350 candidats. "Nous souhaitons
un plus grand nombre de candidats l’année prochaine et obtenir entre 400 et 500 candidatures"
, dit-il.  Selon Gavriel Bedvssa, afin de préparer ses activités de volontariat au Vietnam, le groupe a organisé des échanges et colloques pour mieux connaître les écoles où  il allait intervenir.

"Le président et le vice-président de +Heroes for Life+ se sont rendus au Vietnam en août dernier pour rencontrer nos futurs élèves. À leur retour, ils ont pu nous informer en détail du contexte sur place", informe-t-il.

Partage et convivialité

Pendant ces quelques jours, les enseignants et élèves des écoles primaires de Ban Khoang, Lê Van Tam ou encore du bourg de Sa Pa ont été ravis de la présence de ces volontaires israéliens. Après de premières hésitations, les élèves se sont plus impliqués dans les activités organisées par les membres de l’association.

Khanh Linh, de l’ethnie Tày, élève de CM2 à l’école primaire Lê Van Tam, parle avec enthousiasme des matières qu’elle a étudiées avec ces bénévoles, par exemple, les sciences, les mathématiques ou la biologie.

Pourtant, elle reconnait aussi : "Parfois, je ne comprends pas tout ce que qu’ils disent mais grâce à l’aide de volontaires vietnamiens de l’université Thai Nguyên de Lào Cai, tout s’est bien passé".     

"Les bénévoles israéliens sont joyeux et sympathiques. En dehors de l’anglais et des mathématiques, ils nous ont enseigné de nombreuses danses animées et inconnues. J’aime bien Lior et Inbar car ce sont mes premiers professeurs étrangers. Ils rentrent bientôt chez eux et leur départ me rend triste", ajoute la fillette.  

Rapprocher les peuples pour rapprocher les pays

Lors d’un cours d’anglais avec des bénévoles israéliens à l’École primaire-collège Lê Van Tám. Photo : Quôc Khanh/VNA/CVN

En visite à l’école primaire Lê Van Tam à cette occasion, une  délégation de l’ambassade d’Israël au Vietnam a été reçue chaleureusement par les élèves.

Selon l’ambassadrice adjointe Shirel Levi, les échanges populaires sont la clé d’une bonne compréhension entre les pays.

"Je pense que ce programme de volontariat, en plus d’être une assistance financière, pousse les enfants vietnamiens à s’ouvrir à d’autres cultures. Cette expérience profite aux deux parties, qui peuvent s’enrichir mutuellement", estime-t-elle.

La jeune diplomate d’Israël dont la mission au Vietnam a débuté il y a deux mois précise que depuis leur établissement, les relations vietnamo-israéliennes n’ont cessé de se développer. Les deux pays cultivent de belles relations d’amitié et partagent des intérêts communs. Les Israéliens qui se rendent au Vietnam sont de plus en plus nombreux.

"Je trouve que le Vietnam est un pays magnifique et l’hospitalité de ses habitants est sans pareille. Le potentiel des relations bilatérales rayonne tant sur les plans de l’économie, que du tourisme et des échanges culturels, dit-elle. Durant ma mission,  je compte porter mon intérêt sur l’innovation, la créativité, le développement des start-up et des technologies agricoles ainsi que sur l’éducation". Durant son mandat, Shirel Levi souhaite contribuer à renforcer les relations économiques et notamment accélérer la signature de l’Accord de libre-échange entre les deux pays et l’ouverture d’une ligne aérienne directe entre Tel Aviv et Hanoï.   
 
Heroes for Life a été fondée en 2013 par trois officiers de la Force de défense d’Israël, qui servirent ensemble dans une unité d’élite pendant huit ans et réalisent ensemble un voyage à la fin de leur service militaire. Leur crédo : au vue du nombre considérable d’Israéliens qui se rendent dans des pays pauvres, il faut capitaliser cette précieuse ressource de voyageurs afin de rendre le monde meilleur.

Après le succès de la première équipe à Mumbai, en Inde, en 2014,  Heroes for Life a mené des missions chaque année dans 15 pays, essentiellement en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie. Chaque groupe, constitué de 20 à 25 volontaires, a permis la rénovation d’orphelinats. Les volontaires ont également enseigné les mathématiques et l’anglais, et organisé d’autres activités pour des enfants orphelins.

Israël est très réactif lorsqu’il s’agit d’envoyer des délégations humanitaires dans les pays touchés par des catastrophes naturelles, comme en Turquie en 1999, à Haïti en 2010, aux Philippines en 2013 et, plus récemment, au Népal en 2015. Selon les dires de l’OMS, Israël est actuellement doté de la meilleure équipe médicale d’urgence au monde.

Huong Linh/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

Le Grand Prix de F1 pour aider le développement du tourisme sportif au Vietnam L'administration nationale du tourisme du Vietnam (ANTV) et le Vietnam Grand Prix Corporation (VGPC) ont signé le 21 février un accord de coopération sur la promotion du tourisme du pays en association avec le Grand Prix de Formule One (F1).