17/07/2019 17:53
Situé dans la zone touristique de Dông Mô, chef-lieu de Son Tây, Hanoï, le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam attire de nombreux visiteurs.
>>Les ethnies vietnamiennes affichent leurs belles couleurs 
>>Les cultures des ethnies minoritaires de Son La présentées à Hanoï

L'une des activités tenues au Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam à Dông Mô, en banlieue de Hanoï. Photo: VNA/CVN

Vivant dans le Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam dans la zone touristique de Dông Mô, chef-lieu de Son Tây, Hanoï, depuis plus de trois ans, l'artisane d’ethnie Tày, Nguyên Thi Xuyên, originaire du district de Dinh Hoa, dans la province de Thai Nguyên, conserve toujours son ancien mode de vie et les habitudes  de son village natal. D’après cette femme, le maintien des traits culturels de l’ethnie Tày préserve non seulement les valeurs traditionnelles de sa communauté, mais promeut également leurs traits distinctifs auprès des touristes.

Nguyên Thi Xuyên a dit: ''Quand les visiteurs viennent ici, ils nous posent beaucoup de questions sur la vie des Tày. Nous leur racontons nos us et coutumes et ils sont très excités'.'

Le modèle du Village culturel et touristique des ethnies du Vietnam présentant des traits culturels des minorités ethniques n’est pas très nouveau dans le monde. Néanmoins, au lieu de faire appel à des acteurs professionnels, ce village à Hanoï fait venir des gens ethniques sur place pour qu’ils présentent leur culture aux visiteurs, ce qui devient un des points forts du tourisme de Hanoi.

Dong Feng, touriste chinois, a également exprimé qu'amener des membres des minorités ethniques dans le village est intéressant. Les minorités ethniques vivent souvent dans des régions très éloignées. ''Si nous voulons en savoir plus sur leur culture, nous devons nous déplacer très loin, ce qui est difficile pour les visiteurs étrangers comme nous. Maintenant qu'ils se rassemblent ici, nous pouvons en apprendre davantage sur leur mode de vie et leur culture''.

Nguyên Van Thai, touriste de Hanoï a exprimé: ''Je viens ici pour me renseigner sur les cultures des minorités ethniques que je connais seulement via les médias. J’ai déjà dégusté un déjeuner des Tày et le l’ai adoré. Je conseillerai certainement mes amis à venir ici''.

Les membres des minorités ethniques vivant dans le village rencontrent encore de nombreuses difficultés. Cependant, avec la  détermination de préserver et  promouvoir les valeurs traditionnelles des minorités ethniques, ces "ambassadeurs culturels" s'efforcent toujours de surmonter les difficultés pour  faire du village une destination unique en son genre dans la capitale.

L'artisane Nguyên Thi Xuyên a fait savoir: "Au début, j'étais un peu triste de vivre loin de ma famille. Pourtant, je comprends que ma mission est de représenter ma communauté et de présenter nos valeurs distinctives traditionnelles aux visiteurs. Outre les subsides remis par le Comité de gestion du village, nous pratiquons également l’agriculture et proposons aux visiteurs des services de restauration et des spécialités pour améliorer nos moyens de subsistance''

En 2018, plus de 560 personnes appartenant à 14 minorités ethniques dans 39 localités sont venues à ce village pour reconstituer 22 fêtes et rituels traditionnels. Ces personnes ont promu les valeurs traditionnelles distinctives de leur ethnie auprès des visiteurs nationaux et étrangers.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’empreinte de l’AUF en Asie-Pacifique après 25 ans

L'ancienne citadelle de Quang Tri, un site du tourisme de mémoire Située sur les rives de la rivière Thach Han, la citadelle de Quang Tri est connue pour avoir été le théâtre de bombardements acharnés pendant la guerre américaine au Vietnam. Elle attire de plus en plus de visiteurs dont les anciens combattants et leurs proches.