11/01/2021 17:21
Une quinzaine de grands investisseurs vont déposer une résolution lors de la prochaine assemblée générale d'HSBC afin de contraindre la banque à en faire plus sur le climat et à réduire le financement des énergies fossiles, a annoncé dimanche 10 janvier l'ONG, ShareAction.
>>L'action HSBC au plus bas depuis 1995 sur des rumeurs de sanctions chinoises
>>L'action HSBC au plus bas depuis 1995

En octobre 2020, HSBC s'est engagée à atteindre d'ici 2050 la neutralité carbone pour son portefeuille de financement. Photo : AFP/VNA/CVN

L'initiative, coordonnée par ShareAction, est portée notamment par le géant français de la gestion d'actifs Amundi ou le fonds spéculatif britannique Man Group, ainsi que d'autres investisseurs au Royaume-Uni, en France, au Danemark et en Suède, selon un communiqué.

Les 15 investisseurs institutionnels, qui gèrent au total 2.400 milliards d'actifs et auxquels se sont associés 117 actionnaires individuels, espèrent que le conseil d'administration de la banque soutiendra leur résolution lors de l'assemblée générale en avril prochain.

La résolution exige d'HSBC qu'elle publie une stratégie et des objectifs afin de réduire son financement des énergies fossiles, à commencer par le charbon, en suivant un calendrier cohérent avec les accords de Paris sur le climat.

Selon l'ONG, Rainforest Action Network (RAN), HSBC est la deuxième banque qui finance le plus les énergies fossiles en Europe derrière la britannique Barclays.

En octobre 2020, HSBC s'est engagée à atteindre d'ici 2050 la neutralité carbone pour son portefeuille de financement, et dit vouloir s'aligner sur les objectifs de l'accord de Paris.

Mais elle n'a pas donné d'objectif précis sur le financement des énergies les plus polluantes.

ShareAction a observé qu'au cours des quatre mois qui ont précédé cette annonce d'HSBC, la banque a accordé des financements supplémentaires de 1,8 milliard de dollars au secteur des énergies fossiles, notamment dans des infrastructures pour le charbon et le sable bitumineux.

Comme il s'agit d'une résolution présentée par des actionnaires, elle devra obtenir 75% des votes pour passer, contrairement aux résolutions ordinaires qui n'ont besoin que d'une simple majorité.

"Cinq ans après les accords de Paris, HSBC continue de verser des milliards dans le secteur du charbon, un comportement qui n'est pas cohérent avec le fait de limiter le réchauffement climatique à 1,5 degré", souligne Jeanne Martin, de l'ONG ShareAction. "Si HSBC est sérieuse sur son ambition de neutralité carbone, elle soutiendra cette résolution", selon elle.

Interrogée par l'AFP, la banque indique "être fermement décidée à s'attaquer au changement climatique". "Nous travaillons sur les détails de notre feuille de route vers la neutralité carbone et nous continuons à échanger positivement avec nos clients, les actionnaires et ShareAction", selon un porte-parole.

Un groupe d'actionnaires, soutenu par l'ONG, avait déjà présenté une résolution sur le climat lors de l'assemblée générale de Barclays en mai dernier, ce qui constituait une première pour une banque européenne. Sous la pression, Barclays avait décidé de présenter sa propre résolution avec des objectifs un peu moins ambitieux, mais qui avait été adoptée par les actionnaires contrairement à celle portée par ShareAction.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Hông Mi, l'alcool qui fait la fierté de Bac Hà

Quang Binh : 122 millions d'euros pour le Festival international des fleurs 2023 Le Festival international des fleurs 2023 aura lieu du 1er décembre 2023 au 31 mai 2024 dans la commune de Hai Ninh, district de Quang Ninh, province de Quang Binh (Centre), sur une superficie de 89 ha.