12/06/2019 21:32
Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a quitté Tokyo mercredi 12 juin pour une visite de deux jours en Iran, durant laquelle il tentera d'aider à apaiser les tensions dans le Golfe entre Washington et Téhéran.
>>Abe s'entretient par téléphone avec Trump 
>>Le Japon lève à son tour les sanctions contre l'Iran

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe à l'aéroport Haneda (Japon).
Photo: Kyodo/VNA/CVN
Avant son départ, le Premier ministre japonais Shinzo Abe a déclaré qu'il avait l'intention d'échanger des vues avec des dirigeants iraniens dans le but de réduire la montée des tensions. "Pour apaiser les tensions, je préfère avoir un sincère échange de vues", a-t-il dit à la presse à l'aéroport.

Au cours de son séjour en Iran, M. Abe doit rencontrer le dirigeant suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei et le président Hassan Rohani. Son intention est de tenter d'exhorter l'Iran à respecter l'accord nucléaire international signé en 2015 entre la république islamique et six grandes puissances, à savoir les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, la Chine, la Russie et l'Allemagne.

Le président américain Donald Trump a cependant retiré les États-Unis de cet accord et a relancé des sanctions contre Téhéran, ce qui a fait que l'Iran a répliqué en suspendant certains de ses engagements.

Le PM japonais pense qu'il peut aider à soulager la situation du fait que le Japon maintient des relations amicales en même temps avec Washington et Téhéran. Ce sera la première visite à être effecutée par un PM japonais en Iran depuis celle de Takeo Fukuda en 1978.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.