12/09/2018 17:56
>>Démission de la ministre tchèque de la Justice deux jours avant le vote de confiance au gouvernement
>>Démission du gouverneur de Tokyo mis en cause dans un scandale financier

La ministre espagnole de la Santé, de la Consommation et du Bien-être social, Carmen Monton a démissioné mardi 11 septembre, à la suite des révélations de plagiat contre elle, selon des médias espagnols. La chaîne de télévison espagnole La Sexta a révélé que M. Monton avait plagié 19 des 52 pages d'une œuvre d'enquête qu'elle préparait pour obtenir son master au Département de droit de l'Université Rey Juan Carlos (Madrid) entre 2010 et 2011. Une série d'articles publiés sur le journal en ligne Diario.es ont révélé plus tôt des irrégularités sur le dossier de son master, telles que la mention "non présenté" pour une des matières, remplacée ensuite par un "approuvé". La démission de Mme Monton intervient seulement quelque heures après que le Premier ministre espagnol Pedro Sanchez venait de déclarer qu'elle faisait "un travail extraordinaire et allait continuer à le faire". Il ne s'agit pas de la première démission de responsables politiques à la suite des révélations sur leurs irrégularités pour obtenir un diplôme universitaire à l'Université Rey Juan Carlos. Cristina Cifuentes, membre du Parti populaire (PP), avait démissionné de la présidence de la région autonome de Madrid en avril cette année après avoir été affecté par des allégations similaires. Pablo Casado, récemment élu président du PP (droite), s'est trouvé aussi dans l'embarras, car il a obtenu son diplôme de master dans la même université.

Xinhua/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite au village des forgerons de Pac Rang

Le tourisme prend son essor à Binh Liêu Ces dernières années, Binh Liêu a connu des changements remarquables dans son développement du tourisme. Autrefois terre inconnue, ce district est devenu l’une des destinations les plus appréciées à Quang Ninh.