08/05/2017 10:31
La police allemande a évacué dimanche 7 mai 50.000 personnes de la ville de Hanovre afin de neutraliser des bombes britanniques datant de la Deuxième Guerre mondiale, une des plus grandes opérations de ce type depuis 1945.
>>Attentat de Dortmund : un suspect de la mouvance islamiste interpellé
>>Allemagne : 200 volontaires partis depuis 2013 combattre le groupe EI

Des ambulances et secouristes pendant une opération d'évacuation de 50.000 personnes à Hanovre pour neutraliser des obus de la Deuxième Guerre mondiale, le 7 mai en Allemagne. Photo : AFP/VNA/CVN

Les habitants d'un quartier très densément peuplé de la ville de Hanovre au Nord de l'Allemagne, qui compte une population totale de 500.000 personnes environ, ont été priés de sortir de chez eux dans le cadre de cette évacuation annoncée de longue date.

Les démineurs ont commencé ensuite dans l'après-midi à déterrer des obus et bombes ensevelis n'ayant pas explosé durant la guerre pour les neutraliser.

Sur les cinq engins que les autorités pensaient avoir repérés dans la zone, deux se sont révélés n'être que des tas de ferraille, ont indiqué les services de secours locaux.

Les trois restant sont des bombes britanniques, deux de 250 kilos chacune et la dernière de 500 kilos.

Carte d'Allemagne localisant Hanovre, où 50.000 personnes ont été évacuées pour neutraliser des bombes britanniques de la dernière guerre mondiale. Photo : AFP/VNA/CVN

Deux des engins ont pu être neutralisés manuellement. Pour le dernier, un appareil spécial doit être acheminé sur place pour le faire, selon les secours. L'opération pourrait durer jusque dans la soirée.

Pour occuper les habitants du quartier dans l'intervalle, des activités sportives, culturelles et ludiques ont été programmées par la municipalité.

Des musées et cinémas ont ouvert leurs portes gratuitement aux personnes concernées.

Des abris provisoires comprenant des lits avaient aussi été mis en place pour les habitants, avec distribution de soupe au goulasch, mais ils n'ont été que peu fréquentés, les gens préférant profiter de la journée ensoleillée pour des loisirs, ont rapporté les médias allemands.

Des associations liées aux églises locales ont de leur côté participé à la distribution de nourriture et de boissons.

Des cliniques et maisons de retraite ont dû être évacuées également. Une partie du trafic ferroviaire dans la ville a été détourné.

Les bombes avaient été identifiées à l'aide de prises de vue aériennes sur un site où un chantier est prochainement prévu.

Des déminages de bombes de la Deuxième Guerre mondiale sont réalisés régulièrement en Allemagne.

Mais une seule opération a entraîné une évacuation de population encore plus grande : à Augsbourg, en Bavière, dans le sud du pays, 54.000 personnes avaient dû quitter leur logement en décembre de l'année dernière.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Bientôt la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature se déroulera du 21 au 23 novembre dans le centre de la culture et des arts du Vietnam (N°2, rue Hoa Lu) à Hanoï.