05/07/2019 16:43
La Police d’investigation de crimes liées à la drogue de la province de Tây Ninh (Sud) en coopération avec son homologue de Hô Chi Minh-Ville, vient de réprimer un réseau de trafic de drogue transfrontalier depuis le Cambodge au Vietnam.
>>Le Vietnam a signé huit accords bilatéraux sur la prévention et la lutte anti-drogue
>>Lancer une opération contre la drogue dans les zones frontalières


Vu Thi Thu Hang est arrêtée en flagrant. Photo: VNA/CVN

La police de Tây Ninh a annoncé jeudi 4 juillet que des forces compétentes avaient arrêté en flagrant délit Vu Thi Thu Hang, née en 1978, alors qu'elle conduisait une moto pour transporter 4.000 comprimés d'ecstasy au marché An Dong, au 5e arrondissement à Hô Chi Minh-Ville.

Lors d’une visite domiciliaire dans son appartement de Ngô Gia Tu, au 10e arrondissement, la police a saisi 50 comprimés de méthamphétamine, un autre paquet de drogue d’environ 100g, 25 millions de dôngs et d'autres objets concernés.

Cette femme a avoué qu'elle résidait à l’arrondissement de Hai Ba Trung, à Hanoï, mais vivait à Hô Chi Minh-Ville depuis mars 2018 dans le but de trafic de drogue. Des drogues ont été achetées au Cambodge, puis ont été vendues à Hô Chi Minh-Ville.

L’enquête sur cette affaire se poursuit.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Des évolutions sur la carte des voyages en Asie Beaucoup de touristes sud-coréens et chinois abandonnent de plus en plus leurs destinations préférées d'auparavant telles que le Japon et Hong Kong (Chine) pour se tourner vers les pays d'Asie du Sud-Est.