23/05/2019 23:52
Le Vietnam dispose suffisamment de bases juridiques et de preuves historiques pour affirmer sa souveraineté pour les deux archipels de Hoàng Sa (Paracels) et de Truong Sa (Spratly), conformément au droit international.
>>Le Vietnam s'oppose à l'interdiction de pêche en Mer Orientale par la Chine
>>Hoàng Sa - Truong Sa: la Chine doit respecter la souveraineté du Vietnam

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Vietnam, Lê Thi Thu Hang.
Photo: VNA/CVN

La déclaration sur la souveraineté du Vietnam pour les deux archipels de Hoàng Sa et de Truong Sa a été faite par la porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Vietnam, Lê Thi Thu Hang, lors d'une conférence de presse périodique du ministère tenue le 23 mai à Hanoï, en réponse aux questions des journalistes sur la réaction du Vietnam devant l'organisation par la Chine d’une compétition de voile dans la région de l’île Duy Mông appartenant à l’archipel de Hoàng Sa du Vietnam.

L'organisation par la Chine du 7e "Sinan Cup Regatta" à Hoàng Sa a gravement porté atteinte à la souveraineté du Vietnam sur cet archipel, allant à l'encontre de l'"Accord sur les principes directeurs fondamentaux de règlement des problèmes maritimes entre le Vietnam et la Chine et de l'esprit de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC). Cet acte de Chine complique la situation et ne favorise pas le maintien d'un environnement de paix, stabilité et de coopération dans cette zone maritime", a souligné la porte-parole.

"Le Vietnam demande à la Chine de respecter la souveraineté du Vietnam sur les deux archipels, de ne pas répéter de tels actes ni mener d'autres qui compliquent la situation dans la région", a-t-elle déclaré.

La porte-parole a également répondu aux questions des journalistes concernant l'information d’un rapport publié le 20 mai par des experts du Centre international d'études stratégiques, selon lequel les bateaux de capture de palourdes destructeurs de l'environnement de Chine ont accru leurs activités en Mer Orientale, notamment dans les eaux de Da Bong Bay et de l'île Bach Quy de l'archipel de Hoàng Sa du Vietnam.

Elle a souligné: "L'exploitation des ressources naturelles en Mer Orientale doit respecter les dispositions du droit international énoncées dans la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS), ainsi que respecter la souveraineté et les droits souverains des nations côtières et aussi les règlements sur la protection de l'environnement marin. Les pays doivent également respecter leurs obligations en vertu des traités internationaux sur l'environnement". 

Concernant les récentes évolutions dans la péninsule coréenne, Lê Thi Thu Hang a dit: "Le Vietnam appelle les parties concernées à respecter strictement et pleinement les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations unies et à promouvoir le dialogue pour l’édification d'une péninsule coréenne sans armes nucléaires et contribuant à la paix, à la sécurité, à la stabilité, à la coopération et au développement dans la région et dans le monde".

Régler bientôt le différend 

À propos du conflit commercial entre la Chine et les États-Unis ces derniers temps, la porte-parole a déclaré qu'il s'agissait d'une préoccupation commune de la communauté internationale dans la mesure où elle affectait le commerce mondial et la stabilité de l’économie mondiale.

"Le Vietnam suit de près la situation et espère que les deux pays régleront bientôt leur différend par de dialogues et de négociations dans un esprit de respect, de coopération et de compréhension mutuelle, dans le respect du droit international et des engagements internationaux, ce contribuant à la paix, à la stabilité, à la coopération et au développement", a-t-elle précisé.

En ce qui concerne le 18e Dialogue Shangri-La à Singapour, Lê Thi Thu Hang a annoncé que le général Ngô Xuân Lich, ministre de la Défense, en tête d’une délégation militaire vietnamienne, assisterait à cet événement.

La participation du Vietnam à ce dialogue montre le rôle actif et dynamique, la responsabilité du pays face aux affaires régionales et internationales, ainsi que sa volonté de renforcer l'amitié et la coopération et de partager des expériences avec les pays pour faire face aux défis de sécurité communs, renforçant ainsi la confiance en tant que fondement pour la promotion de la coopération pour la paix et le développement, a-t-elle précisé.

C’est également un objectif primordial du Vietnam lors de sa participation à cet événement, a-t-elle conclu. 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
La France conjugue ses efforts avec le Vietnam dans la protection de l’environnement

Lào Cai et Yunnan renforcent leur coopération touristique La coopération en matière de tourisme entre la province de Lào Cai (Nord) et la préfecture autonome Hani et Yi de Honghe, province chinoise du Yunnan, a été discutée lors d’un séminaire tenu le 21 juin dans la province de Lào Cai.