06/06/2018 18:40
Le projet de loi d’amendement et de complètement de certains articles de la Loi sur l’enseignement supérieur a été présenté à l’Assemblée nationale (XIVe législature) lors de sa 5e session, créant ainsi un système de politiques et un couloir juridique ouvert et propice au développement de l’enseignement supérieur.
>>Le développement du corps d’enseignants est crucial pour la réforme de l'éducation
>>L'enseignement supérieur du Vietnam est apprécié
>>Hô Chi Minh-Ville: le modèle de classe avancée est encore à améliorer

Nguyên Thi Kim Phung, directrice du Département de l’enseignement supérieur du ministère de l’Éducation et de la Formation.
Photo: VNA/CVN
Les contenus amendés et complétés dans le projet de loi contribueront à accélérer le processus de standardisation, de modernisation et d’intégration internationale de l’enseignement supérieur du pays.

Selon Nguyên Thi Kim Phung, directrice du Département de l’enseignement supérieur du ministère de l’Éducation et de la Formation, la Loi sur l’enseignement supérieur promulguée en 2012, première loi réajustant l’enseignement supérieur, joue un rôle important dans le développement de l’éducation du Vietnam dans l’intégration au monde.

Par ailleurs, dans son processus de mise en œuvre, la loi sur l’enseignement supérieur a pas à pas montré certaines restrictions devant la nouvelle demande du travail de gestion et d’organisation des activités de l’enseignement supérieur.

Mme Phung a partagé: le projet de loi d’amendement et de complètement de certains articles de la loi sur l’enseignement supérieur a proposé le réajustement et le complètement de 31 sur 73 Articles, se concentrant sur quatre groupes majeurs: amélioration de l’autonomie de l’enseignement supérieur, le renouvellement de la gouvernance de l’enseignement supérieur et de la gestion de la formation, ainsi que le renouvellement de la gestion de l’État dans l’autonomie de l’enseignement supérieur.

L’autonomie de l’enseignement supérieur est un facteur essentiel pour s’orienter vers la qualité et l’intégration internationale. Cela créera les meilleures conditions pour les établissements éducatifs de valoriser leurs forces endogènes et leur créativité.

Avis de Professeurs et Docteurs

Sur le projet de loi d’amendement et de complètement de certains articles de la loi sur l'enseignement supérieur, la Professeur associé et Docteur Vu Thi Lan Anh, rectrice adjointe de l’Université de droit de Hanoï, a estimé que ce projet a trois avantages.

Premièrement, il a mis en valeur les avantages de la loi actuelle tout en remédiant aux lacunes fondamentales, en dégageant les difficultés et les entraves essentielles dans l'enseignement supérieur pour créer un impact positif sur le développement de l'éducation universitaire à l'avenir.

Deuxièmement, le projet a institutionnalisé la préconisation et la politique du Parti en matière de réforme fondamentale et intégrale de l'enseignement supérieur.

Troisièmement, le projet a réexaminé les incohérences et les inhomogénéités entre la loi actuelle sur l'enseignement supérieur et d'autres documents juridiques publiés après l'entrée en vigueur de la loi sur l'enseignement supérieur.

Les établissements universitaires sont appelés à valoriser leurs forces endogènes et leur créativité.
Photo: Quy Trung/VNA/CVN

Selon le Professeur-Docteur Nguyên Minh Hiên, ancien ministre de l’Éducation et de la Formation, les contenus d’amendement et de complètement ont englobé toutes les questions importantes de l'enseignement supérieur auxquelles l'opinion publique et les universités s’intéressent. Un certain nombre d'articles ont été proposés pour être modifiés et complétés, quoique à des degrés divers, sont très nécessaires.

Le Professeur associé et Docteur Hoàng Van Cuong, recteur adjoint de l’Université de l’économie nationale, a estimé que le plus grand succès de ce projet de loi de l’enseignement supérieur est le changement radical de la gestion de l’État sur l’enseignement supérieur et l’administration  universitaire.

En conséquence, l'organe de gestion publique sur l'enseignement supérieur promulguera des règlements, normes et standards et supervisera l’application de ces règlements par les établissements d’enseignement et la mise en œuvre de leurs engagements.

La gestion publique n'intervient pas dans  l'administration concrète de chaque établissement éducatif et de formation. Tous les travaux de gestion des établissements d'enseignement supérieur seront effectués par les écoles elles-mêmes. Cela dégagera les "noeuds" qui entravent le développement des écoles dans la loi actuelle sur l'enseignement supérieur.
VNA/CVN


Concernant le renouvellement de la gestion de la formation, le projet de loi a amendé et complété six Articles, afin d’assurer la qualité, l’efficacité et la réponse aux normes internationales, notamment sur le programme, la qualité des enseignants. 
 


 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un mois destiné aux artistes français au Vietnam

Dix destinations préférées par les visiteurs étrangers au Vietnam Hô Chi Minh-Ville est toujours la première destination où les visiteurs étrangers réservent le plus grand nombre de chambres en ligne sur le site Agoda.