17/06/2018 17:07
>>Colombie : hausse de plus de 50% des plantations de coca
>>La déforestation en Colombie a augmenté de 44% en 2016

La déforestation en Colombie s'est accrue de 23% en 2017 par rapport à 2016, le pays ayant perdu en un an 2.200 km2 de forêts, soit quasiment la superficie du Luxembourg, selon un rapport publié vendredi 15 juin par les autorités locales. Le phénomène est surtout marqué dans la partie amazonienne du pays, qui concentre 65% des coupes, et où la déforestation a doublé en un an, selon l'Institut d'hydrologie, de météorologie et d'études environnementales (Ideam). "Si dans d'autres régions (dans le centre et sur la côte Pacifique) nous sommes parvenus à stabiliser voire enrayer la déforestation, en Amazonie nous avons eu une hausse très forte", a déploré devant la presse le ministre de l'Environnement, Luis Gilberto Murillo. La Colombie est, après le Brésil, le second pays de la planète en termes de biodiversité. Ses forêts, qui couvrent 52% du territoire national, abritent 10% des espèces animales connues dans le monde. L'élevage intensif, la construction d'infrastructures de transports, l'exploitation du bois, les mines et cultures illégales comptent parmi les causes du phénomène, selon le rapport de l'Ideam. La présence de groupes armés illégaux, qui se disputent le territoire depuis que l'ancienne guérilla des Farc a conclu la paix avec les autorités en novembre 2016, met également en danger la forêt. À l'inverse, les coupes forestières diminuent là où sont présentes des "communautés indigènes et noires", selon le ministre Murillo.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Deux ophtalmologues suisses en mission bénévole à Hanoï

Le développement du tourisme Actuellement, le tourisme intelligent constitue une tendance inéluctable au Vietnam. Ce type de voyage recourt à l’application des technologies de l’information et de la communication à son essor et attache les intérêts des voyageurs à ceux de l’administration et des entreprises.