30/03/2018 23:45
Les pays de la sous-région du Grand Mékong (GMS) ont obtenu au cours de ces 25 dernières années des progrès notables, notamment les acquis dans la lutte contre la pauvreté et le développement économique. C’est le contenu d’un article de l’auteur Takehiko Nakao de la Banque asiatique pour le développement (BAD) publiée récemment par le journal Jakarta Globe de l’Indonésie.
>>GMS-6 et CLV-10: renforcement du dialogue et des liens ​entre entreprises
>>Réunion SOM sur la coopération de la sous-région du Grand Mékong à Hanoi
>>Les réunions des hauts officiels du GMS-6 et du CLV-10 commencent à Hanoï

GMS comprend six pays : le Cambodge, la Chine, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam. Photo : VNA/CVN

L’auteur Takehiko Nakao a estimé que le programme de coopération économique de GMS avait contribué considérablement à ce changement. Six pays membres de GMS comprenant le Cambodge, la Chine, le Laos, le Myanmar, la Thaïlande et le Vietnam ont construit une base pour la coopération économique avec la participation de la  communauté internationale et mobilisé près de 21 milliards de dollars pour les projets des infrastructures prioritaires.

Les investissements directs étrangers dans la sous-région ont augmenté de dix fois et la valeur commerciale entre les pays de GMS a connu une hausse de plus de 414 milliards de dollars contre 5 milliards de dollars au moment initial. En dehors des opportunités, les pays de GMS font face aux défis pour son développement. La poursuite de la mise en œuvre du programme de la lutte contre la pauvreté, l’adaptation et l’atténuation du changement climatique…

Défis et opportunités

Selon l'article, les pays de GMS vont adapter aux défis et profiter des opportunités émergentes pour se développer. Avec la coopération commune, les pays de GMS peuvent se développer rapidement et durablement au cours des 25 prochaines années. La BAD continuera d'être un partenaire important et crédible dans ces efforts. La BAD est le secrétariat du programme de GMS depuis sa création.

La banque devrait fournir 7 milliards de dollars au cours des cinq prochaines années pour une série de projets sur les transports, le tourisme, l'énergie, l'atténuation et l'adaptation au changement climatique, la chaîne de valeur économique agricole et développement urbain. Ce budget est inclus dans le budget total de plus de 8 milliards de dollars dans des engagements de financement de la BAD pour le plan de développement sous-régional.

Takehiko Nakao a déclaré que pour mener à bien ces projets et atteindre d'autres priorités telles que la lutte contre les maladies transmissibles et la protection de l'environnement, des relations de coopération vigoureuse sont importantes.

Selon l'auteur, le 6e sommet de GMS tenu le 31 mars à Hanoï est un bon moment pour examiner les initiatives visant à garantir que le programme de GMS réponde aux besoins des pays de GMS. Sous le thème «Promouvoir  les 25 ans de coopération pour l'intégration, la durabilité et la prospérité du GMS», le 6e Sommet de GMS marque le 25e anniversaire de la mise en place de la coopération de GMS et détermine la direction de la coopération pour construire la région du Mékong prospère, intégré et développé durablement.
 
VNA/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.