10/02/2020 23:22
Après la reprise du dédouanement des exportations et des importations au poste frontalier international de Kim Thanh N° 2 dans la province septentrionale de Lào Cai, plus de 580 tonnes supplémentaires de produits agricoles vietnamiens ont été dédouanés le 9 février pour l’exportation vers la Chine, pour une valeur de plus de 266.800 dollars.
>>Difficultés pour les exportations de certains produits agricoles
>>Coronavirus : reprise du dédouanement au poste frontière de Lào Cai
>>Favoriser le commerce dans le contexte de l’épidémie

Ces procédures avaient été suspendues en raison des craintes du nouveau  coronavirus (nCoV) originaire de Chine. Ainsi, 119 camions chinois de produits ont été autorisés à entrer au Vietnam, tandis que douze camions vietnamiens transportant des marchandises exportées vers la Chine ont été dédouanés.

Des camions transportants des produits vietnamiens attendent le dédouanement à Lào Cai. Photo : VPG/CVN

Une mission du ministère de l’Industrie et du Commerce conduite par son vice-ministre, Trân Quôc Khanh, est venue également travailler le 9 février avec les autorités de la province de Lào Cai, pour chercher à dégager les obstacles aux activités de l’import-export des marchandises. Selon Dô Truong Giang, directeur du Service provincial de l’industrie et du commerce, la valeur de l’import-export aux postes frontaliers à Lao Cai a atteint 3,8 milliards de dollars en 2019. Pour faire face à l’épidémie du coronavirus, les organes compétents provinciaux ont pris des mesures de précaution et établi un téléphone rouge avec les organes de gestion de la porte frontalière de Hekou (Chine) pour une coordination dans la lutte contre l’épidémie de coronavirus, a-t-il déclaré.

Le Service provincial de l’industrie et du commerce et d’autres agences provinciales ont donné des conseils aux autorités provinciales pour élaborer un processus de surveillance des gens et des moyens de transports en déplacement aux portes frontaliers de Lào Cai, de création des lieux d’isolement pour assurer la surveillance et la mise en quarantaine, ainsi que faciliter le commerce bilatéral, a-t-il souligné.

Le vice-ministre de l’Industrie et du Commerce, Trân Quôc Khanh, et les représentants des agences compétentes de Lào Cai ont discuté des mesures que cette localité applique pour soutenir les entreprises dans les activités de l’import-export des marchandises. Le ministère de l’Industrie et du Commerce s’efforce de chercher de nouveaux débouchés et de stimuler la consommation domestique, soulignant la nécessité d’assurer la qualité et la traçabilité des marchandises pour les exportations durables vers la Chine et d’autres marchés.

Le même jour, les responsables de la Banque vietnamienne pour l'agriculture et le développement rural (Agribank) ont demandé à leurs succursales de prendre des mesures pour lever les obstacles en faveur des entreprises affectées par l’épidémie de coronavirus. Ces mesures concernent le prolongement de délai de paiement de dettes, la baisse du taux d’intérêt des prêts, l’octroi à temps des prêts... Tout permettra aux entreprises de stabiliser leur production et le commerce.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Nguyên Thu Thuy, la céramiste des espaces urbains

Le Centre du Vietnam reste une destination sûre Alors que de nombreuses localités ont suspendu leurs activités touristiques pour prévenir les infections respiratoires aiguës causées par la nouvelle souche du coronavirus (COVID-19), le Centre du Vietnam fait des efforts pour assurer la sécurité pour accueillir les voyageurs, avec des mesures pour consolider son image de destination sûre.