18/07/2018 17:11
Macusani Yellowcake, filiale de la société canadienne Plateau Energy, a annoncé mardi 17 juillet la découverte d'un gisement de lithium et d'uranium dans la région andine de Puno, dans le Sud-Est du Pérou.
>>L'Iran réfute les remarques américaines niant son droit à l'enrichissement d'uranium
>>L'Iran veut discuter mais menace d'enrichir plus l'uranium

Photo fournie le 17 juillet par Macusani Yellowcake montrant des employés dans la région andine de Puno, dans le Sud-Est du Pérou.
Photo: AFP/VNA/CVN

Le gisement, découvert dans la seconde moitié de 2017, est situé à une altitude de 4.500 mètres dans une région andine limitrophe de la Bolivie, à environ 150 kilomètres au Nord du lac Titicaca.

Selon le directeur général de Macusani, Ulises Solis, le gisement pourrait devenir la plus grande mine de lithium au monde, avec une production plus élevée qu'au Chili, en Bolivie et en Argentine réunis.

Aujourd'hui, le plus grand gisement de lithium en production se trouve au Mexique, a indiqué le directeur. "Avec ce qui a déjà été foré, nous voyons que nos ressources en lithium ajouteront entre 2,2 et 2,5 millions de tonnes de carbonate de lithium et que nos ressources en uranium passeront de 130 à 132 millions de livres à ce jour", a déclaré M. Solis à l'AFP.

La société a besoin d'un investissement de 800 millions de dollars pour commencer à produire du lithium et de l'uranium dans ce gisement, qui occupe un tiers d'un lac très ancien.

La société prospectait dans la région depuis 2007 et n'a exploré jusqu'à présent que 8.000 des 92.000 hectares qu'elle possède grâce à des fusions et acquisitions de concessions d'autres sociétés.

"Macusani devient le premier gisement au monde à contenir du lithium et de l'uranium", a déclaré Laurence Stefan, directeur des opérations à Plateau Energy, estimant que la production commencera à la fin de 2020. "Nous avons parlé à Volkswagen en Allemagne; ils sont intéressés à avoir du lithium", a dit M. Stefan, notant que le Pérou peut commencer à exporter du carbonate de lithium pour environ 500 millions de dollars par an en 2021.

AFP/VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Luang Prabang, Udon Thani et Quang Ninh: un triangle de patrimoines mondiaux La promotion du triangle de patrimoines mondiaux lors d’un forum commun a offert des opportunités de développement des produits touristiques empreints des particularités culturelles de chaque pays, contribuant ainsi à créer des circuits attrayants, notamment pour les touristes venant d’Europe et d’Amérique du Nord.