10/02/2018 10:10
À l’approche de la fête du Têt, lorsque l’on parle de la ville de Sa Déc (province méridionale de Dông Thap), on pense immédiatement au village horticole de Tân Quy Dông, dans la commune éponyme.
>>Une bonne saison de récolte
pour le village de fleurs de Sa Déc

>>Sa Dec, un avenir florissant
>>Escale au village floral de Sa Dec

Situé au bord du fleuve Tiên, ce village bénéficie d’un climat tempéré et d’une terre de bonne qualité.

Appelé souvent "le pays des fleurs", Tân Quy Dông compte actuellement une superficie de 85 ha réservée à la culture de près de 2.000 sortes de plantes différentes. Parmi elles, chrysanthèmes, roses, chevaliers-d’onze-heures, abricotiers, etc. S’ajoutent à ces fleurs des plantes d’ornement comme par exemple caramboliers et figuiers de pagode.

La culture des plantes à Tân Quy Dông se fait principalement dans des pots ou sur des pergolas.

En plus d’être vendues au Vietnam, les plantes cultivées à Tân Quy Dông et à Sa Déc plus globalement sont exportées, notamment au Laos et au Cambodge.
 
Texte et photos : Ngoc Quy/DTMN/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le pont Long Biên, un des monuments historiques inoubliables de Hanoï.

Le parc floral de Hô Tây, une destination prisée à Hanoï D’une superficie de 7.000 m², le parc floral de HôTây, dont les espèces varient au gré des saisons, attire de nombreux Hanoïens mais aussi des visiteurs de tous les coins du Vietnam.