07/08/2017 15:57
La décontamination de la dioxine par les micro-organismes à l'aéroport A Sho, dans le district d'A Luoi, province de Thua Thiên-Huê (Centre), connaît des résultats positifs, selon un rapport présenté lors du séminaire tenu récemment à Hanoï sur ce sujet.
>>Promouvoir la coopération vietnamo-américaine dans la défense
>>Les États-Unis poursuivent les activités humanitaires au Vietnam

La décontamination de la dioxine à l'aéroport A Sho, province centrale de Thua Thiên-Huê. Photo : VNA/CVN

Le projet de décontamination de la dioxine par les micro-organismes à l'aéroport A Sho est le fruit de la coopération entre la Compagnie biologique de République de Corée (BJC) et l'Association de la protection des ressources naturelles et de l'environnement du Vietnam. Il vise à aplanir les conséquences de la guerre et à réduire les difficultés rencontrées par la population des régions contaminées par la dioxine en raison des stockages et épandages d'agent orange.

Selon la BJC, la décontamination de la dioxine par les micro-organismes a permis de baisser le teneur de la dioxine en terre de 161,65 pg-TEQ/g à 104,93 pg-TEQ/g.

Les participants au séminaire se sont félicités de la capacité et des efforts des experts sud-coréens et demandé aux organes concernés des deux pays de rendre publics officiellement ces résultats et de continuer à créer des conditions optimales à la coopération bilatérale dans la protection de l'environnement et d'autres secteurs.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Quy Nhon, miracle de la nature J’adore les voyages et souhaiterais découvrir le monde en dehors des manuels et théories que j’ai appris à l’école. Voulant faire de ma vie une véritable aventure, j’ai commencé le récit de mon voyage, durant l’été 2018, à Quy Nhon (province de Binh Dinh, Centre).