19/05/2021 17:01
En raison de la situation compliquée de la pandémie de COVID-19, lundi 17 mai, le Service de la santé de Hô Chi Minh-Ville a demandé à ses sous-services de la ville de Thu Duc et des arrondissements et districts de mettre en œuvre des directives sur la prévention et le contrôle des épidémies dans les établissements de vente au détail de médicaments afin d'améliorer la détection précoce des personnes suspectées par le COVID-19 dans la communauté.
>>Les médicaments produits dans le pays répondent à 75% de la demande d'ici 2025
>>L'hôpital de campagne Cu Chi et les "soldats silencieux" honorés

Dans une pharmacie à Hô Chi Minh-Ville.

Les sous-services de la ville de Thu Duc (Hô Chi Minh-Ville) doivent adresser des instructions aux pharmacies afin de mettre pleinement et sérieusement en œuvre des mesures de prévention des épidémies correspondant aux directives ministérielles telles que le port du masque, le lavage des mains avec un antiseptique, la distanciation de 2 mètres entre les acheteurs et les vendeurs.

Les détaillants de médicaments doivent guider les acheteurs pour qu'ils fassent des déclarations médicales, notamment ceux qui veulent traiter les symptômes de maladies respiratoires ou de fièvre, de toux, de maux de gorge, d’essoufflement, sur le site http://tokhaiyte.vn ou sur l’application NCOVI, via un téléphone intelligent.

Le Service municipal de la santé exige également que les détaillants de médicaments signalent aux unités compétentes locales via des lignes rouges toutes informations sur le de COVID-19. ''Si certaines pharmacies ne font pas remplir ces déclarations pour protéger la communauté, elles seront sanctionnées conformément à la réglementation en vigueur'', a souligné la dépêche du Service de la santé.

Texte et photo : Quang Châu/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Quand les femmes d’ethnies minoritaires participent aux modèles économiques locaux

À la découverte de la mangrove de Dông Rui Grâce aux efforts conjugués des autorités et des populations locales, Dông Rui est aujourd’hui la plus belle et la plus vieille mangrove primitive du Nord du Vietnam. Située dans le district de Tiên Yên, province de Quang Ninh, elle est le meilleur rempart contre l’érosion marine et une extraordinaire source de vie pour les habitants.