27/06/2020 15:56
Le 36e Sommet de l’ASEAN, organisé le 26 juin sous forme de visioconférence, s'est achevé avec succès. En tant que président de l'ASEAN 2020, le Vietnam a rendu publique la Déclaration du Président du 36e Sommet de l'ASEAN.
>>L'UE estime les résultats du 36e Sommet de l'ASEAN et sa coopération avec l'ASEAN
>>Le Laos apprécie le succès du Vietnam en tant que président de l'ASEAN 2020

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc, président de l'ASEAN 2020, informe la presse internationale des résultats du 36e Sommet de l'ASEAN.
Photo : VNA/CVN
 
Les dirigeants de l'ASEAN ont mis l'accent sur le renforcement de la solidarité, de la coopération, de l'union, l'intégration économique, de la capacité d'adaptation proactive pour tirer efficacement parti des opportunités et relever les défis. Ils ont estimé les efforts conjoints pour faire face à la pandémie de COVID-19.

Ils ont réaffirmé l'importance de maintenir une structure régionale ouverte, transparente et fondée sur des règles avec le rôle central de l’ASEAN et sont convenus de continuer à promouvoir la cohésion entre les mécanismes de coopération dirigés par l’ASEAN.

En ce qui concerne l’édification de la Communauté de l’ASEAN, les dirigeants se sont engagés à mettre en œuvre la Vision communautaire ASEAN 2025, pour s’orienter vers la Communauté de l’ASEAN unie, centrée sur le peuple et basée sur le droit. Ils ont affirmé l’engagement de maintenir et à promouvoir la paix, la sécurité et la stabilité dans la région.

La Déclaration a souligné les efforts conjoints du bloc pour répondre et atténuer les impacts du COVID-19. Les dirigeants aséaniens ont noté les efforts visant à réduire l'écart de développement et à renforcer la connectivité au sein de l’ASEAN.

À propos de la Communauté Politique-Sécurité de l’ASEAN, les dirigeants ont réaffirmé le Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC), garantissant que l'Asie du Sud-Est est une région exempte d'armes nucléaires et destructrices. Ils se sont engagés à mettre en œuvre le Plan de travail de Bali 2019-2025 pour régler de manière globale l'extrémisme et l'extrême de violence dans la région. Ils se sont aussi engagés à renforcer la coopération en matière de gestion des frontières et la lutte contre la drogue. Ils ont reconnu les résultats positifs de la coopération en matière de défense pour faire face au COVID-19.

Partenariats multisectoriels

Les dirigeants ont promis d’examiner la demande du Timor-Leste de rejoindre l'ASEAN, poursuivre les efforts pour promouvoir le rôle des femmes dans les processus de paix et de réconciliation. Ils ont salué le renforcement des institutions de l'ASEAN dans le domaine de la justice pénale et de la lutte contre la criminalité transnationale.

Les dirigeants ont convenu d'encourager les partenaires à continuer de soutenir et de coopérer avec l’ASEAN dans quatre domaines clés : navigation, connectivité, développement durable et coopération économique à travers des projets précis.

Pour la Communauté économique de l'ASEAN, les dirigeants se sont engagés à assurer une croissance économique durable, équilibrée et globale et à protéger l'économie contre les risques et l'instabilité du monde, tout en soulignant l'importance de l'augmentation du commerce et des investissements intra-ASEAN, du renforcement du rôle du secteur privé dans les efforts de rétablissement après la pandémie.

Réunion virtuelle des représentants de l'Assemblée interparlementaire de l'ASEAN, le 26 juin.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Les dirigeants ont salué 13 initiatives économiques prioritaires en 2020, pris note les progrès de l'intégration économique, notamment la mise en œuvre de l'Accord sur le commerce des marchandises de l'ASEAN (ATIGA), du mécanisme de guichet unique de l'ASEAN, de l'élaboration d'un cadre de l’ASEAN sur la coopération transfrontalière avec les agences de protection des consommateurs.

Ils sont déterminés à profiter efficacement de la 4e révolution industrielle pour s’orienter vers une économie numérique forte, intégrée et complète. Les dirigeants ont également noté des résultats positifs dans le renforcement de la connectivité des transports, la promotion d'investissements responsables dans les secteurs de l'alimentation, de l'agriculture et de la foresterie et apprécié les contributions du Conseil consultatif des entreprises de l'ASEAN (ASEAN-BAC).

Ils ont promis de déployer des efforts pour mettre en œuvre les accords de libre-échange de l’ASEAN avec des partenaires (Chine, Japon, République de Corée, Inde, Australie, Nouvelle-Zélande et Hong Kong), exprimant leur souhaite de voir être signé l’Accord de partenariat économique régional intégral (RCEP) d'ici la fin de cette année.

Concernant de la Communauté socioculturelle de l'ASEAN, les dirigeants se sont engagés à bâtir une communauté plus cohérente, apportant plus d'avantages au peuple.

Partage d'expériences 

 
Session extraordinaire en visioconférence sur le pouvoir des femmes à l'ère numérique. 
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Les dirigeants ont adopté la Déclaration de l’ASEAN sur le développement des ressources humaines dans le contexte d'un monde du travail en évolution ; plaidé pour la protection et la promotion des droits des travailleurs migrants, le renforcement de la protection sociale, le règlement de l’inégalité des sexes, la protection de l'enfance, l’autonomisation des femmes ...

Les dirigeants ont soutenu les efforts humanitaires, facilité le processus de rapatriement et encouragé le développement durable dans l'État de Rakhine au Myanmar, ainsi que les efforts du Myanmar pour assurer la sûreté et la sécurité de toutes les communautés de l'État de Rakhine.

Ils ont affirmé le souhait de promouvoir la coopération entre l’ASEAN et l'Organisation mondiale de la santé et les partenaires étrangers pour répondre aux menaces et ceux pour la santé.

Ils ont exprimé leur détermination dans les efforts pour lutter contre les fausses nouvelles, reconnaissant la grande contribution du travail social et des agents sociaux à l'époque de l'épidémie de COVID-19. Ils ont hautement apprécié la possibilité d'adopter la Déclaration de l'ASEAN sur la promotion du travail social lors du 37e Sommet de l’ASEAN prévu en novembre prochain.

S’agissant des relations extérieures, les dirigeants aséaniens ont pris note des résultats obtenus dans le renforcement des relations avec les partenaires, se félicitant du soutien des partenaires dans le développement de la Communauté de l’ASEAN.

Ils ont insisté sur l'importance de renforcer la coopération régionale et internationale avec des partenaires étrangers et des organisations internationales pour relever les défis de la pandémie de COVID-19 et des urgences de la situation de la santé communautaire.

Ils ont applaudi la présence de l'Indonésie et du Vietnam, en tant que membres non permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies. Les dirigeants ont affirmé l'importance des mécanismes de coopération dirigés par l'ASEAN tels que la coopération ASEAN+3 (APT), le Sommet de l'Asie de l'Est (EAS), le Forum régional de l'ASEAN (ARF) pour promouvoir la paix, la stabilité et la prospérité dans la région.

Assemblée plénière des hauts dirigeants de l'ASEAN.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Enfin, abordant les questions internationales et régionales, les dirigeants ont affirmé l’importance de maintenir et de promouvoir la paix, la stabilité, la sécurité et la liberté de navigation et de survol en Mer Orientale pour faire en sorte que cette zone maritime soit une zone de paix, de stabilité et de prospérité. Les dirigeants ont souligné l'importance d'une mise en œuvre intégrale et efficace de la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale, de l'élaboration précoce d'un Code de conduite en Mer Orientale efficace et substantiel, conformément au droit international, y compris la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982.

Les dirigeants ont affirmé la nécessité d'instaurer la confiance, de faire preuve de retenue dans les activités, d'éviter les actes qui pourraient compliquer la situation et de résoudre pacifiquement les différends, conformément au droit international, à commencer par la CNUDM de 1982.

Pour la péninsule coréenne, les dirigeants aséaniens ont également souligné l'importance des dialogues pacifiques, appelant à une coopération entre les parties pour instaurer une paix et une stabilité durables. L'ASEAN est prête à jouer un rôle constructif à travers l'utilisation de mécanismes dirigés par elle-même, notamment l'ARF pour promouvoir un dialogue pacifique entre les parties prenantes, ont-ils conclu.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Will Phap, le vlogger français à Hanoï

De nombreuses localités vietnamiennes honorées Hanoï, Hô Chi Minh-Ville, Dà Nang, Phu Quôc et Hôi An figurent dans des classements de Travelers' Choice Adwards 2020 de TripAdvisor, le plus grand site de voyage au monde.