18/01/2020 21:53
La réunion restreinte des ministres des Affaires étrangères (AE) de l’ASEAN a eu lieu les 16 et 17 janvier dans la ville de Nha Trang, province de Khanh Hoà au Centre, sous l’égide du vice-Premier ministre et ministre des AE, Pham Binh Minh. La réunion a adopté une déclaration de presse du président de la réunion restreinte des ministres des AE de l’ASEAN.
>>Ouverture de la conférence restreinte des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN 2019
>>Le Vietnam à la réunion restreinte des ministres des AE de l'ASEAN

Pham Binh Minh (centre) préside la conférence de presse en marge de la réunion restreinte des ministres des AE de l’ASEAN, le 17 janvier à Nha Trang. Photo : Tuân Anh/VNA/CVN

Les ministres ont discuté profondément des priorités de l’ASEAN pour 2020 et de l’orientation pour l’édification de la communauté de l’ASEAN, le renforcement des relations extérieures de l’ASEAN et la consolidation de la structure régionale.

Les ministres ont réaffirmé l’engagement communs sur le maintien et la promotion de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région ainsi que le règlement pacifique des différends, le respect plein des processus juridiques et diplomatiques, sans recourir à la menace ou à l'emploi de la force, conformément aux principes du droit international universellement reconnus, dont la Convention des Nations unies sur le droit de la mer (CNUDM) de 1982.

ASEAN cohésive et réactive

Les ministres ont exprimé leur soutien des principales priorités du Vietnam et de ses initiatives proposées sous le thème "ASEAN cohésive et réactive" en 2020, qui sont aussi conformes aux objectifs du processus de l’édification de la communauté de l’ASEAN et poursuivent les efforts des présidents précédents.

Ils ont aussi réaffirmé l'importance et la pertinence du Traité d'amitié et de coopération en Asie du Sud-Est (TAC) en tant que code de conduite dirigeant les relations entre les pays dans la région et un fondement pour maintenir la paix et la stabilité régionales.

Ils ont aussi réaffirmé l’importance des Perspectives de l’ASEAN sur l’Indo-Pacifique (AOIP- ASEAN Outlook on the Indo-Pacific - ASEAN) en tant que guide pour la participation et les contributions de l’ASEAN à la coopération en Asie-Pacifique et en Océan indienne.

Les ministres ont pris note le voyage de FFM (Asean fact-finding mission) de la Communauté politique-sécurité au Timor-Leste du 3 au 5 septembre 2019 et les préparatifs pour le Sommet ASEAN - Nouvelle-Zélande qui se tiendra le 9 avril 2020 dans la ville de Dà Nang, au Centre du Vietnam.

Ils ont discuté des relations entre l’ASEAN et les États-Unis et estimé l’importance du maintien des échanges fréquents entre les hauts dirigeants des deux parties. Ils ont salué l'invitation du président des États-Unis à tenir un Sommet spécial pour commémorer en 2020 le 5e anniversaire du partenariat stratégique entre ASEAN - États-Unis.

Les ministres ont souligné la signification du partenariat intégral ASEAN - ONU pour cette année qui marque le 75e anniversaire de l'ONU, au cours duquel l'Indonésie et le Vietnam sont membres non permanents du Conseil de sécurité de l’ONU. Ils ont reconnu la candidature de la France au statut de partenaire de développement de l’ASEAN.

Poursuivre le dialogue pacifique

 
Photo de famille des délégués de la réunion restreinte des ministres des AE de l'ASEAN.   Photo : Tuân Anh/VNA/CVN

À propos des questions concernant le Myanmar et le Bangladesh, les ministres ont encouragé les deux parties à poursuivre leurs dialogues. Ils ont réitéré la nécessité de trouver une solution globale et durable pour régler les conflits et créer un environnement propice afin que les personnes affectées puissent reprendre leur vie. L’ASEAN continuera de soutenir les efforts du Myanmar pour ramener la paix, la stabilité et promouvoir la réconciliation entre les différentes communautés.

Ils ont insisté sur l’importance de maintenir et de promouvoir la paix, la stabilité, la sécurité et la sûreté de la liberté de navigation maritime et du survol en Mer Orientale et souligné la nécessité de maintenir et de promouvoir un environnement propice aux négociations sur le Code de conduite en Mer Orientale. Ils ont aussi salué les mesures qui pourraient réduire les tensions et les risques d'accidents. Ils ont souligné l’importance de prendre des mesures de prévention et d’instauration de la confiance.

Ils ont exprimé leur préoccupation concernant les récentes évolutions en Mer Orientale, qui ont érodé la confiance, aggravé les tensions et peuvent saper la paix, la sécurité et la stabilité dans la région. Ils ont réaffirmé que le droit international, notamment la CNUDM de 1982, était la base pour déterminer la souveraineté, les droits souverains et les intérêts légitimes sur les zones maritimes. C’est le cadre juridique de base pour les mers qui doit être respecté par tous les pays.

Ils ont souligné l'importance de poursuivre le dialogue pacifique entre toutes les parties concernées pour une paix et une stabilité durables dans la péninsule coréenne, tout en appelant toutes les parties concernées à reprendre un dialogue pacifique et à continuer de travailler de manière constructive.

Les ministres ont exprimé leur inquiétude devant la situation au Moyen Orientale et appelé à toutes les parties concernées à faire preuve de retenue et à éviter les actes qui pourraient aggraver la situation et à résoudre les différends par la diplomatie et le dialogue afin de maintenir la paix et la stabilité dans la région.

Ils ont insisté sur l’importance de la promotion des efforts et de la coopération régionale pour s'attaquer aux problèmes de sécurité non traditionnels tels que le terrorisme, l'extrémisme violent, la criminalité transnationale, la sécurité maritime, la cybersécurité, la sécurité de l'eau. 


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
D Free Book et son message de partage des connaissances

COVID-19 : Quang Nam, une destination sûre et conviviale Jusqu'à présent, il n'y a eu aucun cas de COVID-19 dans la province centrale de Quang Nam. Par conséquent, toutes les activités touristiques dans cette locailité se déroulent toujours normalement. C’est ce qu’a déclaré mercredi 19 février le président du Comité populaire provincial Lê Tri Thanh.