13/03/2018 23:04
Une Déclaration commune sur le renforcement du partenariat intégral Vietnam - Nouvelle-Zélande visant à la conclusion à terme d’un partenariat stratégique a été adoptée lors de la visite officielle du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc en Nouvelle-Zélande, du 12 au 14 mars.
>>Entretien entre les Premiers ministres vietnamien et néo-zélandais
>>Le Premier ministre au Forum d'affaires Vietnam - Nouvelle-Zélande
>>Le Vietnam et la Nouvelle-Zélande veulent intensifier les relations
>>La Nouvelle-Zélande souhaite élargir ses relations avec le Vietnam

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (debout) et son homologue néo-zélandaise assistent à la signature d'un accord  de coopération bilatérale dans l'éducation et la formation pour la période 2018-2020.
Photo : Thông Nhât/VNA/CVN

Les deux parties ont convenu de maintenir l’échange de délégations de tous niveau et les mécanismes de coopération bilatérale  dans le but de trancher des questions d’intérêt commun comme le changement climatique, la structure régionale, les droits de l’homme, etc. Elles se sont également accordées pour accélérer le Plan d’action 2017-2020 préparant le terrain au futur partenariat stratégique.

Nguyên Xuân Phuc et son homologue Jacinda Ardern ont salué l’élargissement de la coopération au sujet touchant la défense et la sécurité, la lutte contre la cybercriminalité,  le terrorisme, le trafic de drogue, le blanchiment et l’immigration illégale.

Ils ont également formulé le souhait de porter le commerce bilatéral à 1,7 milliard de dollars en 2020, sachant que 2017 avait enregistré 1,24 milliard. Ils ont apprécié la signature de l’Accord de coopération économique et commerciale lors de la visite, demandé d’organiser la 6e réunion du Comité mixte sur le commerce et l’investissement et convenu de renforcer l’investissement dans l’agriculture high-tech, les énergies vertes et les infrastructures.

Le Vietnam attire les investisseurs néo-zélandais

La Nouvelle-Zélande continuera à investir 29 millions de dollars néo-zélandais dans les projets vietnamiens concernant la commercialisation des pitayas, la production des légumes bio, l’octroi de bourses d’étude et l’apprentissage de l’anglais.

La Première ministre Jacinda Ardern a annoncé le lancement de deux nouveaux projets : un programme de coopération de trois ans d’une valeur de 1,5 million de dollars néo-zélandais visant à soutenir les agriculteurs vietnamiens dans la production d’aliments propres et un projet d’énergie renouvelable d’un montant de 0,5 million de dollars néo-zélandais afin d’aider à l’édification du marché de vente en gros d’électricité.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc (2e à droite) visite l'Institut néo-zélandais de l'étude sur la végétation et l'alimentation, à Auckland, le 13 mars.
Photo :  Thông Nhât/VNA/CVN

Les deux Premiers ministres ont promu la signature du Plan de coopération stratégique sur l’éducation pour la période 2018-2020, avec l’objectif d’augmenter  de 30% le nombre d’étudiants vietnamiens en Nouvelle-Zélande en 2020. Les deux dirigeants  ont demandé de relier par davantage de lignes aériennes les deux pays en faisant la promotion du commerce. Jacinda Ardern s’est félicité du fait que le Vietnam avait introduit la Nouvelle-Zélande dans la liste des pays bénéficiant du visa électronique. Les deux dirigeants ont affirmé vouloir poursuivre leur coopération lors des forums régionaux comme internationaux.

Ils ont reconnu l’importance de l’intégration économique régionale et soutenu la libéralisation commerciale en Asie-Pacifique. Ils apprécié la récente signature de l’Accord du partenariat transpacifique global et progressif, tout en souhaitant l’accélération de la ratification et de l’application de cet accord. Ils ont promu les négociations de l’Accord de partenariat économique intégral régional et la réforme de la subvention des combustibles fossiles.

Le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc a applaudi la coopération de plus en plus étroite entre l’ASEAN et la Nouvelle-Zélande. Le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern a réaffirmé le soutien de la Nouvelle-Zélande aux projets de l’ASEAN.

Les deux parties ont insisté sur l’importance du maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité en Mer Orientale à travers les processus diplomatiques et juridiques, sur le règlement des différends par des mesures pacifiques dans le respect du droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Thi.bli, de l’amour de la céramique à l’amour du Vietnam

La baie de Ha Long et Mù Cang Chai parmi les plus beaux endroits du monde Le magazine américain Esquire vient de publier un classement des plus beaux endroits du monde, dont la baie de Ha Long et Mù Cang Chai au Vietnam.