15/11/2020 22:07
Dans le cadre du 37e Sommet de l’ASEAN, une déclaration commune des dirigeants sur l'Accord de partenariat économique régional (RCEP) a été publiée lors du 4e Sommet de cet accord tenu sous forme de visioconférence dimanche matin 15 novembre.
>>ASEAN 2020 : De nouvelles opportunités offertes aux entreprises de l'ASEAN
>>Dialogue des dirigeants de l'ASEAN+3 et du Conseil d'affaires de l'Asie de l'Est
>>L’importance du RCEP pour les économies

Les dirigeants des 15 pays ont applaudi la Déclaration commune sur le RCEP.
Photo: VNA/CVN

Les dirigeants des dix pays de l’ASEAN, d’Australie, de Chine, du Japon, de République de Corée et de Nouvelle-Zélande se sont réunis le 15 novembre sous forme de visioconférence, à l’occasion du 4e Sommet du Partenariat économique régional global (RCEP). Ils ont exprimé leur joie d’assister à la signature de cet accord dans le contexte où le monde fait face à une grave crise sanitaire.

Face aux effets néfastes de cette pandémie sur l’économie, la vie et la sécurité des populations, la signature du RCEP exprime la ferme volonté pour soutenir la reprise économique, le développement intégral, la création d’emplois et le renforcement des chaînes d’approvisionnement régionales, ainsi qu’un accord de commerce et d’investissement libre et intégral conformément au droit.

Ils constatent que le RCEP est une réponse urgente à la pandémie  dans la région et au renforcement de la résilience par l’intermédiaire d'une reprise économique durable post-crise sanitaire. Ils reconnaissent qu’il s’agit de l'accord de libre-échange de nouvelle génération le plus ambitieux initié par l'ASEAN, qui contribuera à renforcer le rôle central de l'ASEAN dans la région et la coopération entre l'ASEAN et ses partenaires.

Ils s’engagent à faire en sorte que le RCEP soit un accord ouvert et global. En outre, ils apprécient le rôle de l'Inde dans le RCEP et réaffirment l’ouverture de la participation de l'Inde à cet accord. Sur cet esprit, ils saluent la Déclaration ministérielle sur la participation de l’Inde au RCEP adoptée par les ministres des pays parties à cet accord, accompagnée de cette Déclaration commune.

Le pacte commercial implique les 10 pays membres de l'ASEAN (Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) et les partenaires du bloc (Australie, Chine, Japon, République de Corée et Nouvelle-Zélande). Les membres du RCEP représentent environ 30% du PIB mondial et 30% de la population mondiale.

L'accord devrait créer la plus grande zone de libre-échange du monde et de nombreuses nouvelles chaînes d'approvisionnement, et apporter une contribution significative à la reprise économique régionale après le COVID-19.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Le nombre de touristes étrangers au Vietnam diminue de 76,6% en onze mois Le nombre d'arrivées internationales au Vietnam en novembre a connu une augmentation de 19,6% par rapport à octobre mais a baissé de 99% en variation annuelle.