08/08/2017 11:46
Le ministère de la Police a pris la décision de placement en détention provisoire de Trinh Xuân Thanh (51 ans), ancien président du conseil d’administration de la société par actions PetroVietnam Construction (PVC).

>>Enquête sur un dossier relatif à la nomination de Trinh Xuân Thanh
 

Trinh Xuân Thanh (51 ans), ancien président du conseil d’administration de la société par actions PetroVietnam Construction. Photo : VNA/CVN


Selon la police d’investigation, Trinh Xuân Thanh est impliqué dans une affaire d'«actes volontaires contraires aux réglementations de l’État relatives à la gestion économique, ayant causé de graves conséquences» au sein de la PVC, laquelle a entraîné une perte de près de 3.300 milliards de dôngs (plus de 143 millions de dollars). Il est également impliqué dans une affaire de détournement de biens. La justice a introduit une instance visant à faire toute la lumière sur son rôle dans cette affaire. Cette décision a été annoncée le 15 mars dernier devant le Tribunal supérieur de Hanoï à l’issue du procès en appel relatif à une vaste arnaque immobilière découverte dans le projet de zone urbaine Thanh Hà – Cienco 5 Land dans la capitale.

Selon le ministère de la Police, Trinh Xuân Thanh s'est livré à la police au Vietnam le 31 juillet dernier, après près d’un an de fuite.

Le 16 septembre 2016, la police d’investigation du ministère de la Police a décidé de poursuivre en justice Trinh Xuân Thanh pour l’affaire au sein de la PVC. Elle a également ordonné sa mise en détention provisoire et la perquisition à son domicile. Après avoir constaté que Trinh Xuân Thanh avait fui à l’étranger, le ministère de la Police a émis un mandat d’arrêt national et international.

 

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une journée au Musée des vestiges deguerre à Hô Chi Minh-Ville

Capturer de beaux moments avec les marguerites Daisy de Hanoï Entre la mi-novembre et la mi-décembre, quand Hanoï ressent les premiers vents hivernaux, c’est la pleine saison des marguerites Daisy (Astéracées). En cette période, ce serait une faute de goût de ne pas acheter un bouquet. Mais pour une expérience plus romantique, rien ne vaut une balade dans un champ de fleurs en banlieue.