21/07/2021 22:15
L'actrice Françoise Arnoul, vedette des années 1950 et étoile du célèbre French Cancan de Jean Renoir, est décédée mardi 20 juillet à l'âge de 90 ans, a annoncé sa famille.
>>Du French Cancan sur la place Blanche pour les 130 ans du Moulin Rouge
>>Georges Simenon à l’honneur pour le 30e anniversaire de sa disparition
>>Décès de l'actrice espagnole Pilar Bardem, mère de Javier Bardem

Françoise Arnoul aux studios de cinéma de Joinville, en novembre 1954, en compagnie de l'acteur Jean Gabin pendant le tournage de "French Cancan" de Jean Renoir.
Photo : AFP/VNA/CVN

Françoise Arnoul s'est éteinte dans un hôpital parisien à la suite d'une longue maladie. Née en juin 1931 à Constantine en Algérie où son père était général d'artillerie et sa mère comédienne, Françoise Arnoul, de son vrai nom Françoise Gautsch, rêvait au départ d'être danseuse. Mais ne put entrer à l'Opéra de Paris car elle avait dépassé l'âge limite.

À 17 ans, elle suit des cours d'art dramatique et décroche son premier rôle dans L'Epave de Willy Rozier, un drame réaliste où elle incarne une danseuse. Étant mineure, elle est doublée pour une scène très déshabillée. Silhouette fine et regard envoûtant, elle est considérée comme un "sex symbol" des années 1950, avec des films comme Les Compagnes de la nuit, La Rage au corps, Secrets d’alcôve ou encore Le Fruit défendu face à un Fernandel.

En 1954, elle connaît la célébrité en incarnant Nini dans French Cancan de Jean Renoir et tournera par la suite cinq films avec Henri Verneuil. Françoise Arnoul sera supplantée par Brigitte Bardot et délaissée par la Nouvelle vague.

"Je n'ai jamais été vraiment intéressée par ma carrière, je joue dans les films qui me plaisent avant tout", disait-elle.

AFP/VNA/CVN



 

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Les artistes conjuguent leurs efforts pour préserver le chant xâm

Le Vietnam rouvrira la station balnéaire de Phu Quôc aux touristes internationaux Le Vietnam rouvrira le premier octobre prochain sa célèbre station balnéaire de Phu Quôc (Sud) aux touristes internationaux venant d’un pays ou territoire classé en zone verte, au moment où son tourisme espère des jours meilleurs après un hiatus dévastateur en raison de l’épidémie de COVID-19.