07/04/2018 17:46
>>Décès Johnny Hallyday : "la mort d'un monument de la chanson française"

Le free jazz lui doit quelques notes bleues radicales. Parmi les pionniers du genre, le pianiste américian Cecil Taylor, membre du Art Ensemble of Chicago, est décédé jeudi à l'âge de 89 ans. Programmé à plusieurs reprises au Montreux Jazz Festival, depuis 1974 et un concert qui a fait l'objet de l'album live "Silent Tongues", le New Yorkais est l'une des figures controversées du jazz, jugées trop iconoclaste pour les gardiens du temple. Marathonien du clavier, redouté par les loueurs d'instruments pour sa frappe énergique, ce féru des tambours et chants des Indiens d'Amérique n'a eu de cesse de détourner les racines du jazz. Admirateur de Duke Ellington, que sa mère écoutait religieusement, ainsi que du boogie woogie de Fats Walter, il a étudié l'arrangement et l'harmonie au New England Conservatory. C'est en 1955 qu'il fait ses véritables débuts scéniques et discographiques au côté des saxophonistes John Coltrane, Archie Shepp ou Steve Lacy. Il signe notamment deux albums pour le label Blue Note en 1966 et intègre temporairement en 1984 la mythique formation Art Ensemble of Chicago. Il n'enregistre que peu dans les années 2000 et se consacre surtout à la scène.

AFP/VNA/CVN

 


Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le homestay à Bac Hà, un potentiel à révéler

Tourisme : le Vietnam dans les starting-blocks pour la reprise La résurgence de l’épidémie de COVID-19 étant sous contrôle, la plupart des sites touristiques ont rouvert, de nombreuses liaisons aériennes ont été rétablies, et les voyagistes ont lancé des programmes promotionnels. Le marché du tourisme reprend progressivement des couleurs.