03/09/2019 17:24
Le contrôle des changes, imposé par le gouvernement aux entreprises et aux particuliers, est entré en vigueur lundi 2 septembre en Argentine, tandis que les premières files d'épargnants angoissés se formaient aux portes de banques pour retirer leurs dollars.
>>L'Argentine impose un contrôle des changes pour tenter de rassurer les marchés
>>Mission du FMI en Argentine en pleine crise économique

Des clients font la queue devant une banque de Buenos Aires, le 2 septembre en Argentine. Photo: AFP/VNA/CVN

Un jour après la décision du président libéral Mauricio Macri qui impose des limites pour l'achat et le transfert de devises, la monnaie argentine s'est appréciée de 5,38% à la fermeture, à 58,41 pesos pour un dollar. L'indice Merval de la Bourse de Buenos Aires a lui bondi lundi de 6,45%.

"J'estime que le dollar va rester stable. (Le taux de change) a baissé de 2,5 pesos, mais avec très peu de volume" de transactions, a déclaré le ministre des Finances, Hernan Lacunza, à la sortie d'un conseil des ministres, voulant faire preuve de prudence.

Les mesures du gouvernement, qui resteront en vigueur jusqu'au 31 décembre, font suite à plusieurs semaines d'incertitudes sur les marchés et de forte dépréciation de la monnaie argentine.

Le décret publié dimanche 1er septembre au Bulletin officiel argentin impose aux entreprises exportatrices de changer en pesos les dollars entre cinq et quinze jours ouvrables après l'encaissement, ou 180 jours après l'exportation des biens.

Les particuliers ne pourront effectuer de virements à l'étranger de plus de 10.000 dollars, ni acheter des devises pour un montant supérieur à cette somme sans autorisation de la Banque centrale d'Argentine (BCRA).

"Nous pensons que ces mesures vont fonctionner. Elles font partie d'un programme", a déclaré Hernan Lacunza, en référence à la demande faite au Fonds monétaire international (FMI) d'un rééchelonnement de la dette du pays de 57 milliards de dollars auprès de l'institution. Selon l'accord signé en 2018, les premiers remboursements doivent intervenir en 2021.

AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Découvrir les secrets de fabrication des gâteaux de lune

Ban Giôc, les plus grandes chutes d’Asie du Sud-Est Situées dans la province septentrionale de Cao Bang, à la frontière avec la Chine, les chutes de Ban Giôc sont les plus grandes d’Asie du Sud-Est. C’est une destination formidable pour les touristes désireux de sortir des sentiers battus.