06/10/2017 22:21
La zone industrielle Deep C III, dont le maître d’ouvrage est la Compagnie par actions des zones industrielles de Dinh Vu, a été mise en chantier le 5 octobre sur l’île de Cat Hai (ville portuaire de Hai Phong, Nord). D’un investissement de 260 millions de dollars, elle est destinée essentiellement aux projets de l’industrie auxiliaire, de la logistique respectueux de l’environnement.

>>Vietnam et Belgique promeuvent les relations de coopération bilatérale
>>Le vice-Premier ministre Vuong Dinh Huê salue les projets énergétiques de Rent-A-Port au Vietnam
>>Ports et logistique : coopération entre Rent-A-Port et Vinalines
 

La cérémonie de mise en chantier de la zone industrielle Deep C III, le 5 octobre dans la ville portuaire de Hai Phong (Nord).

Suite au succès des zones industrielles Deep C I et Deep C II dans la ville portuaire de Hai Phong (Nord), la Compagnie par actions des zones industrielles de Dinh Vu, résultat du partenariat entre les investisseurs belges (dont Rent-A-Port) et le Comité populaire de Hai Phong, a lancé le chantier de Deep C III. Couvrant 520 ha sur l’île de Cat Hai, la nouvelle zone industrielle (ZI) fait partie du complexe des zones industrielles Deep C Hai Phong, lequel s’étire sur plus de 2.000 ha. Avantages : il est très facile de relier cette ZI au port en eau profonde Lach Huyên, au pont Tân Vu - Lach Huyên et à l’autoroute Hanoï - Hai Phong.      

«Le complexe des ZI Deep C Hai Phong a démarré en 1997. Il s’agit d’un des premiers projets belges, et même européens au Vietnam. Vingt ans après, il est le plus grand projet belge du pays. Actuellement, plus de 70 entreprises étrangères y sont implantées avec un montant d’investissement de près de trois milliards de dollars et la fourniture de plus de 10.000 emplois», a fait savoir le secrétaire d’État belge au Commerce extérieur, Pieter De Crem, lors de la cérémonie de mise en chantier.  

Le 3e projet en chantier sur l’île de Cat Hai

«L’île de Cat Hai couvre une superficie de 4.000 ha. Elle vient d’être reliée à la terre ferme par le pont Tân Vu - Lach Huyên, le plus long pont passant au-dessus de la mer en Asie du Sud-Est. Elle occupe une position stratégique dans la zone économique Dinh Vu – Cat Hai, et joue aussi un rôle important dans le développement de l’économie maritime de la ville de Hai Phong. Deux gros projets de Sungroup et Vingroup viennent d’y être mis en route», a informé Nguyên Van Tùng, président du Comité populaire de Hai Phong. Et de souligner : «Deep C III est le 3e projet mis en chantier sur cette île depuis le début de cette année. Son maître d’ouvrage, la société Dinh Vu, est appréciée pour son engagement dans le développement des ZI +vertes+ respectant les normes internationales en matière de protection de l’environnement». 
 

Signature de l’accord de principe sur la location du terrain entre la compagnie par actions des zones industrielles de Dinh Vu et celle des équipements électroniques du Vietnam.

Dang Huy Dông, vice-ministre du Plan et de l’Investissement, espère que cette nouvelle ZI deviendra un des pôles stratégiques d’investissement de la ville de Hai Phong, en contribuant à renforcer la coopération économique entre le Vietnam et la Belgique. 

Pour clôturer dignement la cérémonie, la compagnie par actions des zones industrielles de Dinh Vu et celle des équipements électroniques du Vietnam (GELEX) ont signé un accord de principe sur la location d’un terrain de 50 ha dans la zone industrielle Deep C III. 

Texte et photos : Quê Anh/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
L’agriculture bio, une tendance inéluctable au Vietnam

Temple Bông Lai, site du tourisme spirituel qui vaut le détour Situé au pied de la montagne Dâu Rông (Tête du Dragon) dans la zone 3, bourg de Cao Phong, district homonyme, province Hoà Binh, à environ 10 km au sud de la ville de Hoà Binh, le temple Bông Lai vénère Cô Dôi Thuong Ngàn - un disciple de la Déesse-Mère des Montagnes et des Forêts et les esprits des Quatre Mondes (Tứ Phủ) selon la croyance viêt.