22/02/2020 20:23

La procédure d'arrêt définitif du réacteur numéro un de la centrale nucléaire de Fessenheim, la plus ancienne en activité en France, située à la frontière allemande et non loin de la Suisse, a été entamée vendredi soir 21 février, a indiqué l'agence AFP citant la compagnie d'électricité EDF. Il s'agit de la toute première étape de la fermeture de cette centrale mise en service en 1977 qui a longtemps été un serpent de mer de la vie politique française, le président François Hollande promettant finalement dès 2011 sa mise hors service. Le fonctionnement du réacteur N°1 à eau pressurisée de 900 mégawatts a commencé à ralentir dès 20h30 (19h30 GMT), son débranchement du réseau électrique national devant intervenir vers 02h00 (01h00 GMT) samedi 22 février. Cependant, des salariés mécontents ont menacé de désobéir et de ne pas poursuivre cette procédure, ce qui conduirait à différer de plusieurs heures l'arrêt de ce réacteur. L'évacuation des combustibles usés devrait intervenir d'ici à l'été 2023. Le réacteur numéro deux suivra le 30 juin et ce ne sera qu'en 2040 au mieux que sera achevé le démantèlement complet, un chantier inédit en France, de cette centrale devenue le symbole de tous les dangers de l'atome pour les opposants au nucléaire français, mais aussi allemands et suisses, dont les grèves de la faim et les manifestations ont été innombrables.
 

APS/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Centre de l’information et de la bibliothèque Luong Dinh Cua

COVID-19 : les entreprises touristiques renforcent la sécurité Face à la situation compliquée de l'épidémie de COVID-19, le Service du tourisme de Hanoï a ordonné aux unités, aux entreprises, aux organisations et aux particuliers de renforcer les mesures de sécurité dans la lutte et la prévention de la pandémie ; d’estimer les effets de cette épidémie sur le secteur du tourisme.