25/02/2018 21:26
La fête printanière de Yên Tu a été inaugurée dimanche 25 février dans la ville d'Uông Bi, débutant les festivités folkloriques printanières dans la province de Quang Ninh (Nord-Est).
>>Quang Ninh se prépare pour la fête de Yên Tu 2018

La fête du printemps de Yên Tu 2018 débute le dimanche 25 février à Quang Ninh. Photo : Quôc Khanh/VNA/CVN

La fête printanière de Yên Tu est l'une des fêtes bouddhistes les plus importantes du pays, où des rituels seront organisés pour solliciter la prospérité et la stabilité, ainsi que diverses activités culturelles et artistiques.

Selon les estimations, cette fête devrait attirer plus de deux millions de visiteurs cette année, soit une hausse de 0,5 million de personnes par rapport à l’an dernier.

La région montagneuse de Yên Tu, connue pour ses paysages magnifiques et majestueux et ses centaines de reliques historiques, culturelles et religieuses, était considérée comme la capitale bouddhiste du Dai Viêt (ancien nom du Vietnam entre les XIIIe et XVe siècles).

Culminant à 1.068 mètres d'altitude, le mont  Yên Tu a des noms différents dont Tuong Son (montagne d'éléphant), Bach Van (nuage blanc), Phu Van Son (nuage flottant) et Linh Son (montagne sainte).

Yên Tu dans la liste des sites candidats
au titre de patrimoine mondial


Au XIIIe siècle, le Roi-Bouddha Trân Nhân Tông (1258-1308), troisième roi de la dynastie des Trân (1225-1400), abdiqua à l'âge de 35 ans et passa le reste de sa vie à Yên Tu, pratiquant le bouddhisme. À la fin de la dynastie des Ly (1009-1225) et au début de celle des Trân, Yên Tu était un lieu de culte bouddhiste pour de nombreux moines comme Hiên Quang, Viên Chung, Dai Dang, Tiêu Dao et Huê Tuê.

Quand Trân Nhân Tông y a pratiqué le bouddhisme, a fondé la première école vietnamienne de bouddhisme appelée "Thiên Tông", le bouddhisme zen du Vietnam, transformant la région en capitale du bouddhisme vietnamien.

En près de 1.000 ans, des centaines de pagodes et de sanctuaires ont été construits sur la montagne. Yên Tu abrite aussi une faune et une flore variée. En raison de sa valeur tant historique, culturelle que naturelle, Yên Tu a été reconnu vestige national spécial en septembre 2012. Il a été également choisi comme l'une des 10 destinations spirituelles les plus populaires au Vietnam par l'Organisation des Records du Vietnam.

L'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) a classé Yên Tu dans sa liste des sites candidats au titre de patrimoine mondial.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.