06/11/2020 11:33
Les députés ont continué d'examiner la situation socio-économique et le budget de l'État lors d'une séance plénière à Hanoï jeudi 5 novembre, sous la direction du vice-président de l’Assemblée nationale (AN), Phùng Quôc Hiên, dans le cadre de la 10e session de la XIVe législature de l’AN.
>>L’AN délibère sur la situation socio-économique et budgétaire

Une séance plénière de la 10e session de l'Assemblée national, le 5 novembre.
Photo : VNA/CVN

Les débats ont porté sur la planification régionale associée à la planification provinciale, le rôle de l’État dans l’économie de marché, la cybersécurité, la sécurité alimentaire nationale, le développement des énergies propres, la réforme de l’éducation, les dépenses budgétaires…

Ils ont également proposé des solutions pour réaliser les plans de développement socio-économique pour les périodes 2021-2025 et 2021-2030, afin de relancer l'économie nationale après le COVID-19.

Selon le vice-président de l’Assemblée nationale, Phùng Quôc Hiên, après trois jours de discussion sur la situation socio-économique et le budget de l'État, il y a 112 députés ayant émis des opinions. Le vice-Premier ministre Vu Duc Dam et sept ministres ont répondu aux questions des députés.

La plupart des députés ont approuvé de nombreux contenus dans les rapports du gouvernement et les rapports d'évaluation des commissions de l’AN, a-t-il estimé.

Vendredi 6 novembre, les députés doivent se réunir en séance plénière pour écouter les rapports sur la mise en œuvre des résolutions de l’AN concernant la supervision thématique, les interpellations durant le XIVe législature et quelques résolutions importantes du XIIIe législature.

VNA/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Escapade au temple Dô à Bac Ninh

Bac Son, la vallée des contemplations À plus de 160 km de Hanoï, Bac Son est une vallée paisible aux paysages magnifiques. Éloignés du tohu-bohu citadin, les visiteurs pourront s’immerger dans la vie quotidienne locale et se recueillir auprès des Tày et Nùng très hospitaliers.