25/06/2019 23:33
La conférence de développement de la zone économique de pointe du Nord a eu lieu mardi 25 juin dans la province de Hung Yên, sous l’égide du Premier ministre Nguyên Xuân Phuc.

>>Vinh Phuc déroule le tapis rouge aux investisseurs sud-coréens
>>Faire de Hai Phong une ville portuaire verte d'ici 2020
>>Hanoï et 14 villes et provinces coopèrent pour se développer
 

Le PM Nguyên Xuân Phuc prend la parole à la conférence de développement de la zone économique de pointe du Nord, tenue le 25 juin dans la province de Hung Yên. Photo: VNA/CVN


Cette zone économique a connu ces dernières années une croissance rapide. Pour la période 2016-2018, sa croissance du PIB a augmenté de 9%. La zone a représenté 31,73% du PIB national, se classant deuxième après la zone économique de pointe du Sud. Hanoï arrive en tête, représentant 16,96% du PIB national.

Pour la période 2016-2018, le fonds d’investissement total dans le développement de cette zone s'est chiffré à 1.600.000 milliards de dôngs, soit 29,76% de l’investissement total du pays. Les secteurs de la santé, de l’éducation, de la protection de l’environnement…sont nettement améliorés. La zone économique de pointe du Nord dispose d’un taux de familles démunies le plus inférieur du pays.

Présent à la conférence, le président du Comité populaire de Hanoï, Nguyên Duc Chung, a proposé six mesures pour faire de cette région la zone économique pionnière du pays. Il a demandé de mettre l’accent sur la modernisation du réseau de transport, le développement de la zone industrielle, le traitement de déchets, la protection de l’environnement…

Des dirigeants de Hung Yên, Hai Phong et des membres du gouvernement ont discuté d’autres questions comme des projets d’autoroutes et de voies ferrées, la stratégie d’attrait des investissements dans cette zone, l’environnement des affaires, les infrastructures urbains, les transports, les ressources humaines, les technologies…

Prenant la parole lors de la conférence, le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a apprécié la région économique clé du Nord comme une zone stratégique particulièrement important en matière de politique, de société et d’économie, de sécurité et de défense, la deuxième plus grande région économique du pays.

Le Premier ministre a déclaré que cette région économique clé du Nord était dotée de nombreux avantages par rapport aux autres régions, notamment au point de vue d'infrastructures et de ressources humaines.

Il a demandé aux localités de mettre en œuvre un certain nombre de tâches clés et de solutions pour développer plus fortement la région et chaque localité, et de réaliser la rénovation des politiques et des mécanismes en matière d’investissement, de finances, de terres et de ressources humaines.

Le chef du gouvernement a également souligné les faibles qui sont la pollution de l'environnement dans les zones urbaines et rurales, dans les bassins fluviaux, les villages de métier, les zones industrielles... La migration vers Hano
ï a provoqué le surpeuplement des infrastructures.

En ce qui concerne l'orientation vers le développement dans les années à venir, le Premier ministre a souligné qu'il fallait continuer à maintenir et à promouvoir davantage le rôle de la région en tant que centre politique, économique, culturel et scientifique du pays, s'efforcer, avec la région économique clé du Sud, de devenir l'un des deux plus grands centres économiques de développement dynamique de l'ensemble du pays, tout en continuant de construire de nouvelles zones rurales; promouvoir la mise en œuvre de mesures visant à améliorer les procédures administratives, l'environnement des investissements des entreprises, la lutte contre la corruption et le gaspillage... 


VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Le Musée de la campagne – un voyage dans la campagne d’autrefois

Le Parc national de Nui Chua développe l’écotourisme durable Pour promouvoir la valeur des ressources de la biodiversité et des paysages naturels, le Parc national de Nui Chua (province de Ninh Thuân) organisent divers types d'écotourisme dans le cadre du développement de l'écotourisme, selon Trân Van Tiêp, directeur adjoint du comité de gestion du Parc.