06/08/2017 21:30
Le programme de volontariat «Anciens ordinateurs - nouvelles connaissances» a été créé en 2009 à l’initiative des étudiants bénévoles de l’Université des technologies de l’information (Université nationale de Hô Chi Minh-Ville). Aujourd’hui dans le giron de l’Union de la jeunesse communiste de Hô Chi Minh-Ville, il en est à sa huitième année.
>>Apple réjouit Wall Street avec de solides ventes d'iPhone et de bonnes prévisions
>>Le Vietnam espère devenir le plus important partenaire commercial de l'UE en ASEAN

Nguyên Huu Quy effectue les derniers examens et valide la bonne marche des logiciels de ces ordinateurs rescapés.

Chaque été depuis huit ans, des centaines de vieux PC sont offerts aux élèves et étudiants en difficultés dans les régions reculées. Cela permet de leur faciliter l’accès aux connaissances du monde entier.

Ces derniers jours, dans une chambre au 3e étage du Centre des  sciences et des technologies pour la  jeunesse (CSTJ), lequel relève de l’Union des jeunes communistes de Hô Chi Minh-Ville (UJC), les étudiants se pressent de finir de remonter de vieux ordinateurs pour une prochaine remise aux élèves et étudiants de la province de Bac Ninh (Nord). Ces ordinateurs sont assemblés à partir d’accessoires de vieilles machines.

Nguyên Huu Quy, étudiant en technologies de l’information à l’Université des Transports et des communications de Hô Chi Minh-Ville, participe depuis deux ans à ce programme. Il effectue les derniers examens et valide la bonne marche des logiciels de ces ordinateurs rescapés. «Mon travail consiste principalement à nettoyer, réparer et attester du bon fonctionnement des logiciels pour ces ordinateurs +recyclés+, puis de les envoyer à ceux qui en ont le plus besoin», a-t-il informé.

Un recyclage moins évident qu’il n’y paraît

Les étudiants bénévoles réparent les anciens PC.

Selon les étudiants, donner une seconde vie à de vieux ordinateurs n’est pas une sinécure. Souvent, les donateurs sont très variés (banque, dons individuels ou de la collectivité). Du coup, les ordinateurs sont très hétérogènes en termes d’âge et de performances. De plus, certains accessoires sont peu réutilisables et s’il manque un composant, il faut abandonner l’idée du recyclage. De plus, les machines «trop démodées» ne peuvent pas exploiter de nouveaux logiciels…

«Parfois, je suis déçu car je ne peux pas utiliser les pièces détachées comme je voudrais. Mais pour répondre aux attentes des donateurs et aux élèves défavorisés, nous faisons de grands efforts pour sauvegarder au maximum les anciens ordinateurs que nous recevons. En outre, grâce à ces difficultés, nous apprenons la patience, et améliorons nos propres compétences en la matière», a déclaré Trân Xuân Vinh, étudiant de l’Université des sciences naturelles.

L’objectif du projet «Anciens ordinateurs - nouvelles connaissances» est d’encourager tout le monde à léguer ses ordinateurs aux élèves en difficulté afin que ces jeunes puissent avoir accès à Internet et au puits sans fond de connaissances qui va avec.

Depuis 2013, ce programme a reçu, réparé, et offert 857 ordinateurs aux collèges démunis des districts périphériques de Hô Chi Minh-Ville comme Cu Chi, Hoc Môn, Cân Gio ou Nhà Bè, mais aussi pour les provinces du Sud-Ouest, du Sud-Est et des hauts-plateaux du Centre.

Outre les dons d’ordinateurs, le programme assure un «service après-dons», grâce toujours aux équipes de bénévoles sur place.

«Pour les cinq districts périphériques de Hô Chi Minh-Ville, nous disposons d’une équipe mobile qui répare les machines. Mais, pour les autres lieux, on établit des liens avec les enseignants locaux pour la maintenance. S’ils ne peuvent pas les réparer, le programme leur envoie une nouvelle machine», a précisé Phan Nguyên Phuong Truc, responsable du programme.

«En 2017, durant le pic de la campagne +L'été vert+, nous avons offert environ 200 ordinateurs aux locaux. Enfin, nous avons donné quelques machines aux localités reculées du Cambodge», a conclu Trân Duc Su, vice-directeur du Centre des sciences et des technologies pour la jeunesse.

Texte et photo : Quang Châu/CVN

 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Un plan quadriennal pour élargir le public francophone

Ouverture de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine à Hanoï La deuxième édition de la Semaine verte du tourisme et du patrimoine - l’endroit de rencontre des hommes et de la nature a été inaugurée le 21 novembre dans le Centre de la culture et des arts du Vietnam, à Hanoï.