13/10/2020 09:11
Le président américain Donald Trump est reparti en campagne lundi 12 octobre, en Floride, vantant sa capacité à mobiliser les foules avec l'espoir de rattraper son retard sur Joe Biden d'ici l'élection du 3 novembre.
>>Trump se déclare immunisé face au Covid et repart au combat
>>L'espoir renaît pour un vaste plan de relance de l'économie américaine


Le président américain Donald Trump quitte la base militaire d'Andrews pour rejoindre la Floride le 12 octobre. Photo : AFP/VNA/CVN

"Je m'envole pour un meeting de campagne en Floride. Enormes foules!", a tweeté le président américain Donald Trump.

De son côté, le médecin de la Maison Blanche, le Dr Sean Conley, a affirmé, dans un communiqué particulièrement alambiqué, que Donald Trump avait été testé négatif au COVID-19 "plusieurs jours de suite" en utilisant un test rapide.

Lors de son départ depuis la base militaire d'Andrews, proche de Washington, Donald Trump ne portait pas de masque, contrairement à tous les agents du "Secret Service" chargés de sa sécurité l'entourant.

En retrait pendant dix jours après avoir été testé positif, le président américain de 74 ans affiche, provocations à l'appui, sa volonté d'en découdre dans la dernière ligne droite.

Après la Floride lundi 12 octobre, il se rendra en Pennsylvanie mardi 13 octobre et dans l'Iowa mercredi 14 octobre . Et devrait poursuivre sur un rythme extrêmement soutenu sur les trois semaines à venir.

Le Dr Sean Conley prend la parole le 4 octobre devant l'hôpital Walter Reed de Bethesda, dans le Maryland. Photo : AFP/VNA/CVN

Pour son retour sur les estrades de campagne, il devrait tenter de galvaniser sa base électorale en vantant son choix de la juge Amy Coney Barrett pour la Cour suprême.

Le Sénat, à majorité républicaine, a en effet entamé lundi 12 octobre l'audition de cette magistrate de 48 ans dont la confirmation, qui fait peu de doute.

La question de l'immunité face au COVID-19 reste entourée de nombreuses inconnues : on ne connaît avec précision ni sa durée ni le degré de protection qu'offrent les anticorps.

Selon une étude publiée mardi 13 octobre dans la revue médicale The Lancet Infectious Diseases, Un Américain a attrapé deux fois le COVID-19 à un mois et demi d'intervalle et la deuxième infection était plus sévère que la première.

Depuis l'annonce, le 1er octobre, du test positif de Donald et Melania Trump, l'équipe de campagne de Joe Biden publie tous les jours ses résultats de tests COVID, qui ont été négatifs jusqu'ici.

Plus de 214.000 personnes sont mortes du COVID-19 aux États-Unis.


AFP/VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Gâteau phu thê, une friandise rustique irrésistible

Hanoï :  QR-Code pour tourisme en sécurité Dans le cadre du programme "Tourisme en sécurité au Vietnam", appliqué sur les entrepôts App Store (iOS) et Google Play (Android) ou scannez le code QR, le QR-Code a été mis en place à la Cité impériale de Thang Long, aux temples de Voi Phuc (temple des Éléphants agenouillés) et Quan Thanh.