10/03/2018 18:39
L’application de la visualisation 3D dans la chirurgie endoscopique, de l’endoscopie à bande spectrale étroite, du vert d’indocyanine dans le diagnostic et le traitement des cancers constitue une avancée majeure dans le domaine de la santé au Vietnam, qui se distingue à l’échelle internationale.
>>De la chirurgie endoscopique en robot médical en pédiatrie
>>Transfert de technologie dans la chirurgie digestive par endoscopie

L’hôpital Cho Rây, à Hô Chi Minh-Ville, se dote d'un système d'endoscopie gastro-intestinale moderne.
Photo : Duy Tinh/CVN

Le Vietnam compte actuellement au total 14.000 établissements médicaux, avec un taux de 8,2 médecins pour 10.000 habitants, plus élevé que certains pays de la région. L’espérance de vie des Vietnamiens augmente, en partie parce que les hôpitaux profitent des méthodes et des technologies modernes.

Chirurgie cardiaque 3D

Application de la visualisation en 3D dans un traitement cardiaque.
Photo : Thanh Xuân/CVN

Récemment, pour la première fois au Vietnam, l’hôpital E à Hanoï a utilisé la visualisation 3D dans la chirurgie et la réparation endoscopiques cardiaques.

Cette mesure, faisant partie de la "réalité virtuelle", permet de reproduire des organes dont le cœur, les veines, le poumon... en trois dimensions. Ainsi, les manœuvres se font avec une meilleure précision. Les complications sont donc limitées. Les patients peuvent se rétablir aussi plus vite ; après 24 heures, ils redeviennent lucides.

Un autre avantage de la chirurgie endoscopique en 3D, c’est que ses frais ne sont pas élevés par rapport aux anciennes méthodes de ce type.

Doté d’endoscopes de meilleure qualité, ledit hôpital est réputé pour la maîtrise de la technique de fermeture de communication interauriculaire (CIA) par chirurgie endoscopique. Étant l’un des premiers hôpitaux à pratiquer cette technique, il est mandaté par les services de santé vietnamiens pour la présenter à d’autres pays dans le monde.

À la fermeture de CIA s’ajoutent la réparation de certaines malformations cardiaques, la réparation ou le changement de valves cardiaques, l’enlèvement de grossesses dans le cœur, qui se réalisent par cette méthode.

Utilisation de la lumière spécifique
pour traiter des cancers


Chirurgie avec robot endoscopique à l’hôpital Binh Dân, à Hô Chi Minh-Ville.
Photo : Duy Tinh/CVN

Le diagnostic précoce du cancer gastrique conformément aux normes de l’Association japonaise d’endoscopie figure désormais parmi les méthodes appliquées par l’hôpital K, à Hanoï. Ce nouveau procédé consiste en l’utilisation de l’endoscopie à bande spectrale étroite Narrow Band Imaging (NBI). Cela améliore considérablement la visibilité de l’estomac. Alors, les spécialistes peuvent mieux saisir l’état de l’organe pour détecter la maladie au plus tôt.

Bonne nouvelle pour ceux atteints par le cancer du gros intestin. L’hôpital K expérimente actuellement une nouvelle technique de chirurgie endoscopique : l’application du vert d’indocyanine (ICG). Selon son directeur, le Pr-Dr Trân Van Thuân, cette technique permet d’enlever toute la partie stérile sans influencer celles encore sauves.

À Hô Chi Minh-Ville, l’un des événements marquants de son secteur de la santé s’est réalisé à l’hôpital Binh Dân, qui a mené avec succès presque 300 opérations à l’aide d’un robot endoscopique, dont la plupart concernaient des cas de cancers.

Tung-Tinh-Quynh/CVN
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Think Playgrounds et l’initiative des espaces de jeu en ville

Lâm Dông crée une percée dans son agritourisme Ces dernières années, l’agrotourisme a pris son envol dans la province de Lâm Dông, au Tây Nguyên (hauts plateaux du Centre). Un type de tourisme lié étroitement à l’agriculture high-tech.