04/04/2019 20:26
Près d’une centaine d’entreprises vietnamiennes ont sondé les possibilités de coopération et d’investissement avec une délégation d’entreprises cubaines dirigée par Omar de Jesús Fernández Jiménez, secrétaire général de la Chambre de Commerce de Cuba, en visite à Hô Chi Minh-Ville.
>>Le Comité intergouvernemental Vietnam - Cuba termine sa 36e session à La Havane
>>Le Vietnam et Cuba renforcent leur coopération économique


Omar de Jesús Fernández Jiménez s'exprime lors de l'événement, le 4 avril à Hô Chi Minh-Ville.

Le Centre pour la promotion du commerce et de l’investissement de Hô Chi Minh Ville (ITPC) a coopéré avec le consulat général de Cuba à Hô Chi Minh-Ville pour organiser jeudi 4 avril, dans la mégapole du Sud, l'atelier "Promouvoir les relations commerciales entre les entreprises de Cuba et de Hô Chi Minh-Ville".

L’événement visait à créer des conditions permettant aux entreprises des deux pays de profiter au mieux  de la politique de réforme économique de Cuba et des avantages de l'Accord commercial Vietnam - Cuba signé le 9 novembre 2018.

Omar de Jesús Fernández Jiménez, secrétaire général de la Chambre de Commerce de Cuba, a déclaré que: "Cuba était  déterminée à réformer son économie avec de nombreuses politiques ouvertes et à changer radicalement pour assurer la transition d’une économie planifiée vers une économie de marché, afin de promouvoir le commerce, renforcer l’exportation de produits spéciaux tels que services médicaux spécialisés, aliments fonctionnels, agriculture de haute technologie,  tourisme, etc.".

Toujours selon Omar de Jesús Fernández Jiménez, Hô Chi Minh-Ville est connue comme un centre économique du Vietnam avec ses activités commerciales, touristiques et d’investissement dynamiques. "Le Vietnam, Hô Chi Minh-Ville en particulier, et Cuba ont un potentiel de coopération important dans des secteurs tels que la santé, les produits pharmaceutiques, la biologie, l’agriculture, la télécommunication, la production alimentaire, le  textile-habillement, les chaussures et  biens de consommation courante", a-t-il souligné.

Cuba s'emploie actuellement à diversifier ses relations avec les autres pays, ainsi qu'à promouvoir ses exportations de biens et services, pour attirer des investisseurs étrangers. En outre, Cuba veut également augmenter ses importations de biens et services où Hô Chi Minh-Ville présente des avantages tels que aliments transformés, vêtements, biens de consommation courante...

Indira López Argüelles, consule générale cubaine, a déclaré qu'outre les atouts traditionnels et reconnus du secteur agricole, Cuba est en train de développer de nouveaux secteurs dynamiques pour participer aux marchés mondiaux tels que biotechnologies, tourisme, santé, art, boissons et exportation de services professionnels.

Rencontre entre les hommes d'affaires en marge de l'atelier, le 4 avril à Hô Chi Minh-Ville.

Selon elle, la promotion des relations économiques et des échanges commerciaux entre le Vietnam et Cuba présente encore des obstacles, en raison de l'éloignement géographique, des différences de culture d'entreprise et du manque d’informations entre entreprises des deux parties. Cependant, récemment, des entreprises vietnamiennes et cubaines ont activement recherché des informations et sondé les possibilités de coopération.

Bonnes relations économiques bilatérales

Actuellement, le Vietnam est le deuxième partenaire commercial de Cuba en Asie-Pacifique. Les activités commerciales bilatérales ainsi que la diversification des produits d'import-export sont en augmentation constante. Le Vietnam est un investisseur asiatique de premier plan à Cuba, avec plusieurs sociétés telles que Thai Binh, Viglacera, Hanel et Tin Thanh, qui occupent de solides positions sur le marché cubain dans des secteurs tels que la construction, le tourisme et les énergies renouvelables.

Pham Thiêt Hoà, directeur de l'ITPC, a souligné  les relations spéciales entre les deux pays. Sur cette base solide, l’amitié et la coopération entre Hô Chi Minh-Ville et les localités cubaines prospèrent également. Le nombre d’entreprises de cette ville intéressées par l’environnement d’investissement et les opportunités d'affaires à Cuba ne cesse de croître.

D'après Pham Thiêt Hoà, Cuba a reconnu d'autres secteurs économiques en dehors de l'économie de l'État, tout en instaurant une certaine autonomie aux  entreprises d'État. Cela montre que le marché cubain évolue et s’ouvre aux échanges avec d’autres pays. En outre, l'Accord commercial entre le Vietnam et le Cuba incitera les milieux d’affaires des deux parties à renforcer les rencontres, contribuant au développement des liens économiques et de l’amitié entre les deux pays.

Dans le cadre de cet atelier, les entreprises cubaines ont présenté leurs produits et services ainsi que rencontré près de 100 entreprises de Hô Chi Minh-Ville.

Texte et photos: Trung Khánh/CVN


 
Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Universités francophones d'Asie-Pacifique au rendez-vous à Hô Chi Minh-Ville

Les maisons d'hôtes à Sa Pa attirent de plus en plus de visiteurs Afin de décharger le trop-plein de visiteurs du bourg de Sa Pa et d’améliorer les moyens de subsistance de la population locale, la province de Lào Cai (Nord) se concentre sur le développement de l’agritourisme.