02/11/2018 23:23
Lors de la séance de travail vendredi matin 2 novembre dans le cadre de la 6e session de l’Assemblée nationale (XIVe législature), la majorité des députés ont été unanimes sur la nécessité de ratifier l’Accord global et progressiste de partenariat transpacifique (CPTPP).
>>Le Royaume-Uni salue l’entrée en vigueur du CPTPP en décembre prochain
>>L'Australie rejoint l'Accord de libre-échange transpacifique
>>Profiter des opportunités du CPTPP

Les députés discutent en groupes de la ratification du CPTPP et des documents pertinents. Photo: VNA/CVN

Ils ont indiqué que le CPTPP était un accord de libre-échange dit "de nouvelle génération", doté des engagements les plus profonds jamais signés.

Selon eux, cet accord permettra au Vietnam de renforcer ses forces intrinsèques, de diversifier ses marchés d’exportation afin de faire face aux évolutions complexes de l’économie mondiale et à la montée du protectionnisme.

La participation au CPTPP témoigne de l’engagement du Vietnam pour une intégration internationale profonde et affirme son rôle dans la région d’Asie du Sud-Est comme dans la région d’Asie-Pacifique.

Elle crée une base importante pour accélérer les négociations et la signature d'autres accords de libre-échange, notamment l'accord de libre-échange entre le Vietnam et l'Union européenne (EVFTA) et l’accord de Partenariat économique intégral régional (RCEP).

En raison de l'écart de développement économique entre le Vietnam et d’autres Etats parties au CPTPP, certains députés ont exprimé leur préoccupation face aux défis auxquels le Vietnam sera confronté, notamment dans le commerce, les services,  l'investissement, l'agriculture, la promotion de la propriété intellectuelle, l’emploi, la sécurité de l'information...

Analysant les avantages et les défis, la députée Trân Hoàng Ngân de Hô Chi Minh-Ville a déclaré que le CPTPP pourrait accélérer les processus d’intégration internationale et de perfectionnement des institutions de l'économie de marché du Vietnam.

"Le CPTPP permettra au Vietnam d’accéder à un nouveau marché bien plus vaste", a-t-elle affirmé.

Selon elle, le CPTPP réunit des pays riches ayant un PIB par habitant élevé et une haute demande de consommation. Ainsi, le Vietnam pourra créer des produits de qualité à prix raisonnables.

Partageant la même idée, la députée Pham Khanh Phong Lan de Hô Chi Minh-Ville a indiqué que des produits vietnamiens tels que fruits, légumes, produits aquatiques, bénéficieraient des réductions tarifaires et auraient une grande compétitivité. Cependant, l’équilibre du budget constituera une difficulté pour le gouvernement et les entreprises devraient compter sur l’investissement adéquat dans la production. 

En ce qui concerne la question du travail après l’entrée en vigueur du CPTPP, le député Ngo Duy Hiêu de Hanoï a constaté que la création d’une autre organisation représentative des travailleurs dans les établissements et entreprises sera problématique dans l'avenir.

Estimant que le CPTPP est une opportunité et une motivation pour les organisations syndicales de changer en vue d’élever leur efficacité, Ngo Duy Hieu a affirmé que le gouvernement devrait avancer des solutions visant à limiter les impacts négatifs afin que le Vietnam ait un environnement de développement durable, crée davantage d’emplois aux travailleurs, minimise les risques des entreprises. En parallèle, le perfectionnement des institutions liées au travail, au syndicat, et l’amélioration du Code du travail (amendé) constitueront une condition importante, a-t-il souligné.

VNA/CVN

Réagir à cet article
Commentaire:*
E-mail:*
Nom:*
Espace francophone
Une visite inoubliable à Quang Ninh pour les étudiants de l’IFI

L’hôtel Saigon - Ha Long, un 4 étoiles au cœur de la baie La célèbre baie de Ha Long, située à Quang Ninh (Nord), est classée parmi les sept nouvelles merveilles de la nature du monde. L’hôtel Saigon - Ha Long, relevant du voyagiste Saigontourist, est l’un des premiers hôtels de luxe à s’y implanter.